BIEN-ÊTRE
25/08/2016 02:34 EDT | Actualisé 26/08/2016 09:23 EDT

Zara poursuivie pour 5 millions pour des prix trompeurs

Qui est devant une poursuite majeure aujourd’hui? Zara.

Le détaillant espagnol se fait poursuivre pour 5 millions de dollars en Californie pour avoir affiché des prix trompeurs.

Selon Devin Rose, l’homme derrière la poursuite, Zara mélange les clients en indiquant seulement les prix en euros sur ses étiquettes de vêtements vendus aux États-Unis.

Rose a soutenu que «derrière sa facade d’élégance inatteignable, Zara déçoit les consommateurs américains avec une technique classique».

zara

Rose a décidé d’intenter une poursuite après que avoir acheté trois t-shirts à Sherman Oaks en Californie pour le prix de 17,90$ chacuns.

Selon la poursuite, d’après ce que rapporte Cosmopolitan, «le taux de change indique que les t-shirts à 9,95 euros devraient coûter environ 11,26$ avec le taux de change. Au lieu de cela, Zara a chargé 17,60$ a M. Rose, ce qui est en fait une hausse de 60%».

Alors qu’est-ce que Rose souhaite faire ressortir avec cette poursuite? Que Zara commence à convertir de manière juste ses prix.

Lundi dernier, Zara a fait parvenir un communiqué de presse à the Fashion Law :

«Zara USA nie de façon véhémente les allégations que la compagnie utilise des pratiques de prix trompeuses aux Etats-Unis. Alors que nous n’avons pas encore reçu les documents qui contiennent ces allégations sans fondement, nous somes fiers de notre transparence et de notre honnêteté, de notre conduite éthique et de nos clients. Nous restons concentrés à fournir d’excellent services pour les consommateurs et de la mode de grande qualité à bon prix. Nous avons hâte de présenter notre défense en cour durant le processus légal.»

Rose a lui même répondu le jour suivant.

«Leur conduite illégale n’est pas ouverte au débat, vu que n’importe qui se rend dans les magasins Zara aux Etats-Unis peut voir de ses yeux que Zara affiche ses prix en euros et charge ses consommateurs bien au-delà du prix.»

Ouf.

VOIR AUSSI:


Galerie photo Les polémiques mode les plus marquantes Voyez les images



Ce billet initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.