POLITIQUE
25/08/2016 07:14 EDT

Justin Trudeau se joint à une lutte sur l'effet de la pauvreté sur les femmes

CP

SAGUENAY, Qc — Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, se joint à une initiative sur les réseaux sociaux qui vise à convaincre les leaders du mondre de reconnaître que la pauvreté a un impact disproportionné sur les filles et les femmes.

Dans une lettre publiée jeudi, le chef du gouvernement canadien écrit que les filles et les femmes sont davantage exposées que les hommes aux risques de subir la pauvreté, des problèmes de santé et un piètre accès à l'éducation.

La déclaration du premier ministre Trudeau constitue une réponse à un appel lancé en mars dernier par l'organisme international ONE qui lutte pour en finir avec l’extrême pauvreté et les maladies évitables. L'organisme avait alors exhorté des leaders mondiaux à reconnaître que la pauvreté et les inégalités dont souffrent les femmes étaient intimement liées.

Le premier ministre Trudeau a écrit qu'au nom du gouvernement du Canada, il affirmait de tout coeur que la pauvreté était bel et bien sexiste. Il se présente aussi comme étant féministe, rappelant que son Conseil des ministres affiche la parité hommes-femmes, un exemple pour le monde, espère-t-il.

Le site web de ONE affiche des endossements de sa cause de plusieurs personnalités connues dont l'animatrice Oprah Winfrey, les comédiennes Meryl Streep et Tina Fey, l'homme d'affaires Mark Zuckerberg et la philanthrope Melinda Gates.

ONE se présente comme une organisation soutenue par plus de 7 millions de personnes dans le monde qui croient que la lutte contre la pauvreté n’est pas une question de charité, mais plutôt de justice et d’égalité.

L'organisme est présent à Paris, Berlin, Bruxelles, Londres, Washington, New York et Johannesburg.

VOIR AUSSI: