Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Caucus estival du PLC : Trudeau accusé d'arriver les mains vides au Saguenay

OTTAWA – Le premier ministre Justin Trudeau est accusé d’arriver les mains vides au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à la veille de la tenue de son caucus estival.

Les députés libéraux se réunissent à Saguenay, jeudi et vendredi, pour faire le point sur la session parlementaire à venir. Au menu : réforme électorale, légalisation de la marijuana et relations entre Ottawa et les peuples autochtones.

«Nous n’avons pas besoin de selfies du premier ministre Trudeau», dit Denis Lebel.

Mais les partis d’opposition s’impatientent. Le chef adjoint du Parti conservateur du Canada, Denis Lebel, se désole du fait qu’il n’y ait pas d’annonce officielle de la part du gouvernement Trudeau lors de son passage dans la région.

Lebel s’inquiète des délais pour en arriver à un accord sur le bois d’œuvre entre le Canada et les États-Unis. Il souhaiterait aussi avoir des réponses quant à l’avenir de la base militaire de Bagotville.

« Nous savons déjà que nous avons une belle région, nous n’avons pas besoin de selfies du premier ministre Trudeau pour nous le prouver, se moque le député de Lac-Saint-Jean. La population veut de vrais résultats. »

« On veut du concret, ajoute pour sa part Ruth Ellen Brosseau du NPD. Je pense que les Canadiens commencent à se poser des questions sur des enjeux qui touchent véritablement la classe moyenne, des enjeux qui touchent les régions. »

Ruth Ellen Brosseau dénonce la longueur des consultations sur le lait diafiltré.

La porte-parole en matière d’Agriculture talonne le gouvernement depuis des mois pour qu’il règle une bonne pour toutes le dossier du lait diafiltré. Elle dit tenter tant bien que mal de rester optimiste malgré les délais.

« On consulte, on consulte, on achète du temps, mais on n’a pas de concret. Puis ça, c’est important pour notre souveraineté alimentaire, notre économie, nos régions », martèle Brosseau en entrevue.

Le PQ adopte les égoportraits

En préparation à la venue du premier ministre Trudeau dans son coin, le chef par intérim du Parti québécois, Sylvain Gaudreault, est passé de la parole aux actes.

Le député de Jonquière a publié une série de cinq égoportraits - où il porte un chandail, précisons-le – avec des revendications bien précises.

« Notre industrie forestière vit d’importantes difficultés. Alors que l’industrie automobile ontarienne a été soutenue à coup de milliards par Ottawa, la forêt et nos régions n’ont reçu que des miettes », dénonce Gaudreault.

Il demande également à ce que le fédéral agisse pour mettre fin à l’importation de lait diafiltré, enrayer la « concurrence déloyale » des ventes sur Internet, rétablir le financement des organismes de coopération internationale et de hausser les transferts en santé aux provinces.

Ses collègues du Bloc québécois ont également dénoncé l’inaction d’Ottawa dans le dossier des transferts. Mardi, ils accusaient même le gouvernement Trudeau de « nuire » au système de santé du Québec.

Manifestation à prévoir

Mais si la venue du gouvernement Trudeau dans la région est bonne pour les affaires, elle ne fait pas plaisir à tous. Déjà, des producteurs laitiers ont averti le parti qu’il allait être attendu de pied ferme.

Une manifestation est prévue jeudi matin devant l’hôtel où les députés libéraux tiendront leur caucus afin de réclamer une solution dans le dossier du lait diafiltré.

Les Producteurs de lait du Québec prévoient environ 300 participants et plusieurs tracteurs pour faire valoir leur point auprès du premier ministre canadien et de son ministre de l’Agriculture.

Ruth Ellen Brosseau raconte avoir passé l’été à consulter ses concitoyens et à rencontrer des producteurs qui « ne savent plus quoi faire ».

« On aimerait qu’ils nous annoncent une bonne nouvelle. Je vais être la première à dire merci. Mais on n’a pas de signes [positifs] encore. Donc, je comprends pourquoi les producteurs vont manifester demain. Je suis de tout cœur avec eux », dit-elle.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 15 députés qui ont servi le plus longtemps (2016)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.