Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

SNC-Lavalin songe à vendre ses opérations en France

SNC-Lavalin pourrait quitter la France et vendre ses activités dans ce pays.

La firme d'ingénierie montréalaise, qui est en plein recentrage de ses activités, songe à se départir de ses opérations en France, qui regroupent principalement des services de gestion de 17 aéroports régionaux.

Cette division française compte un peu plus de 1000 employés.

Le porte-parole de SNC-Lavalin, Louis-Antoine Paquin, a confirmé que l'entreprise avait reçu une offre du groupe français Impact Holding.

Le montant de l'offre d'achat n'a pas été dévoilé, mais la direction de SNC-Lavalin affirme qu'elle étudie cette offre, et que la vente de ces actifs s'inscrit dans sa stratégie de recentrage en services d'ingénierie.

Le nouveau PDG, Neil Bruce, nommé il y a près de deux ans pour améliorer la performance financière de SNC-Lavalin, a déjà annoncé la vente de certains actifs.

En juin, SNC-Lavalin a vendu sa division de gestion de biens immobiliers au Canada à la Torontoise Brookfield Solutions Globales Intégrées, pour 45 millions de dollars.

Avec les informations de Sonia Duguay

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.