Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La hockeyeuse Caroline Ouellette partage sa passion avec la relève

Des centaines de jeunes hockeyeuses en Atlantique participent aux camps Caroline Ouellette, quadruple médaillée olympique d'Équipe Canada.

Le but du camp est de donner l'occasion à de jeunes filles d'apprendre le hockey avec l'aide de modèles féminins. En tout, 120 jeunes patinent cette semaine à Bouctouche aux côtés de Caroline Ouellette, Marie-Philippe Poulin et Charline Labonté.

Mme Ouellette explique que quand elle grandissait, elle avait pour idoles les vedettes masculines de la Ligue nationale de hockey. La situation est toute autre pour les jeunes filles qui fréquentent ses camps de hockey. Elles disent toutes avoir des idoles féminines. La hockeyeuse en ressent une grande fierté.

« Pour moi, de voir les jeunes filles maintenant foncer, se faire confiance, savoir que c'est complètement normal autant pour une fille que pour un garçon de jouer au hockey et de prendre sa place, je pense que le hockey nous enseigne tellement de bonnes valeurs qu'on va amener avec nous dans les batailles quotidiennes de la vie, surtout sur l'image de soi, la confiance en soi. D'entendre quelque chose comme ça, ça me rend extrêmement fière », affirme Caroline Ouellette.

Les athlètes canadiennes ont eu du succès aux Jeux olympiques de Rio. Elles ont remporté 16 des 22 médailles du Canada. Caroline Ouellette voit là le plus bel exemple de réussite d'un pays qui encourage les jeunes filles à pratiquer le sport au même niveau que les garçons.

« Dans plein de pays à travers le monde les filles ne sont pas encouragées à jouer au hockey, elles sont même découragées. Elle est là notre plus grande bataille. Le jour où on va atteindre l'égalité partout dans le monde, le produit dans tous les sports va être fantastique », estime Caroline Ouellette.

Le camp Caroline Ouellette est présenté à Bouctouche, au Nouveau-Brunswick, du 23 au 28 août et du 26 et 28 août, ainsi qu'à Paradise, à Terre-Neuve, du 9 au 11 septembre.

Avec les informations de Stéphan Bénard

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.