NOUVELLES
24/08/2016 09:34 EDT | Actualisé 29/08/2016 05:26 EDT

Pour promouvoir les paralympiques, Vogue préfère photoshoper des mannequins plutôt que prendre des athlètes

Les Jeux paralympiques approchent... Deux semaines après la fin des Jeux olympiques, le rideau se lèvera de nouveau sur Rio, mercredi 7 septembre, pour les 15e paralympiades de l'histoire. A cette occasion, et pour "encourager la vente de billets" dans les stades, le magazine de mode Vogue au Brésil a lancé une campagne #NousSommesTousParalympiques. Des publicités accueillies plutôt fraîchement.

Et pour cause, le magazine a décidé de retirer certains membres de mannequins valides, à l'aide de photoshop, pour représenter le physique d'athlètes paralympiques. Pour justifier cette démarche, Vogue, explique - dans un texte accompagnant le premier cliché posté sur Instagram - que les mannequins Cléo Pires et Paulo Vilhena sont des "ambassadeurs" sensés représenter les sportifs Bruna Alexandre (tennis de table) et Renato Leite (volley assis).

Depuis que Vogue Brésil a lancé sa campagne, les messages d'indignations se multiplient sur les réseaux sociaux. Beaucoup demandent avec véhémence pourquoi le magazine de mode n'a pas publié de vraies photos d'athlètes paralympiques.

Au Brésil...

"Le Brésil a 278 athlètes paralympiques et Vogue estropie deux acteurs pour sa campagne. Un manque cruel d'intelligence et de sensibilité"

"J'ai vu de nombreuses campagnes honteuses, mais celle de vogue les dépasse toutes. Cela mérite des excuses publiques"

"Que c'est ridicule! Pire que toutes les représentations. Vous devriez avoir honte"

"Et voici la nouvelle campagne de Vogue, "NousSommesTousMexicains"

Certains rappellent que Vogue ne connaît pas sa première polémique.

" Vogue a oublié la leçon de la couverture et l'interview de la fétichisation de l'invalidité. Cette affaire a un an."

... et ailleurs

"Oh mon dieu, cette campagne de Vogue pour les paralympiques"

Dans les commentaires du cliché publié sur Instagram, beaucoup relèvent notamment l'incohérence "abjecte" du magazine, qui, avec cette campagne continue "à rendre les athlètes paralympiques invisibles".

Un bad buzz pour Vogue Brésil, alors qu'à Rio le doute continue de planer sur la tenue ou non de cette 15e édition des Jeux paralympiques. Alors que les sponsors manquent encore à l'appel, seul 12 % des billets ont été écoulé, soit 300.000 sur un total de 2,5 millions selon CNN. Inquiétant à quelques jours de la cérémonie d'ouverture.

Galerie photo Victimes de Photoshop Voyez les images

À VOIR AUSSI

Galerie photo Les plus belles photos de Rio 2016 Voyez les images