CANADA QUEBEC
23/08/2016 14:46 EDT | Actualisé 23/08/2016 14:48 EDT

Le Festival de cinéma de la ville de Québec: une 6e édition canon

Ismaël Houdassine

La 6e édition du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) mettra la Capitale nationale dans le mode 7e art. Du 14 au 24 septembre, l’événement offrira un programme varié comprenant des moments incontournables et plusieurs pépites cinématographiques.

Déjà annoncé en ouverture, Pays de Chloé Robichaud. La réalisatrice sera d’ailleurs présente en ville avec les membres de sa distribution. Ensuite, les organisateurs proposeront dix jours de pellicule avec des titres inédits qui piquent déjà la curiosité comme le film d’animation Louise en hiver de Jean-François Laguionie, la production d’épouvante 31 de Rob Zombie ou la comédie La vache de Mohamed Hamidi qui met en vedette Jamel Debbouze.

Fraîchement arrivées de la Croisette, certaines productions acclamées au dernier Festival de Cannes feront leur tour à Québec: Paterson de l’Américain Jim Jarmusch, Aquarius du Brésilien Kleber Mendonça Filho, American Honey de la Britannique Andrea Arnold et le très attendu Juste la fin du monde du Québécois Xavier Dolan, lauréat du Grand prix du jury. On s’attend également à voir Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier et le réussi Microbe et Gasoil de Michel Gondry.

En plus des neuf longs métrages en compétition, le FCVQ proposera cette année une nouvelle catégorie compétitive dédiée aux courts métrages. Les hommages seront légions durant la manifestation. Bach et Bottine d’André Mélançon et La Grenouille et la Baleine de Jean-Claude Lord seront projetés en extérieur à la place D’Youville pour souligner le travail du producteur et acteur Rock Demers.

On ne manquera pas non plus la classe de cinéma donnée par Robert Lepage, occasion pour le festival de présenter le film coup de cœur du dramaturge, Rumble Fish de Francis Ford Coppola. Enfin, l’acteur Julien Poulin sera mis à l’honneur avec les films Camion de Rafaël Ouellet et bien sûr l’incontournable Elvis Gratton (édition restaurée) de Pierre Falardeau.

Fort de leurs succès, les projections extérieures gratuites seront de retour avec au menu La folle journée de Ferris Bueller de John Hughes, Labyrinthe de Jim Henson avec le regretté David Bowie, Le dîner de cons de Francis Veber ou Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot mettant à l’affiche la grande Simone Signoret.

Plusieurs autres moments à marquer d’une pierre blanche. Par exemple le fameux Ciné-concert avec le classique La ruée vers l’or de Chaplin dont la partition sera interprétée par quinze musiciens de l’Orchestre symphonique de Québec.

Fondé en 2011, le FCVQ se déroulera du 14 au 24 septembre 2016.

Détails sur la programmation: fcvq.ca

Voir aussi:

Galerie photo 10 livres québécois – beaux et originaux – à offrir en cadeau Voyez les images