POLITIQUE
22/08/2016 05:59 EDT | Actualisé 22/08/2016 06:05 EDT

Stephen Harper quitterait son siège de député de Calgary Heritage dans les prochains jours

VANCOUVER – L’ancien premier ministre Stephen Harper devrait remettre sa démission comme député au courant des prochains jours ou de la prochaine semaine.

Stephen Harper, 57 ans, a quitté le poste de chef du Parti conservateur du Canada le soir de l’élection en octobre dernier après avoir tenté d’obtenir un quatrième mandat.

Depuis, le député de Calgary Heritage a été vu à quelques reprises à la Chambre des communes, lors de 99 votes. Toutefois, il n’a pas pris la parole au Parlement pendant la session. Il n’a pas parlé lors des rencontres de comité et n’a pas parrainé de projets de loi.

Mais il continue de récolter son salaire annuel de 170 400$.

Le directeur de la Fédération canadienne des contribuables, Aaron Wudrick, n’en veut pas à Stephen Harper d’être resté tout ce temps aux Communes. Il a fait valoir que l’ancien premier ministre libéral Paul Martin est resté dans au Parlement après sa défaite en 2006. Martin a servi son mandat en entier et ne s’est pas représenté en 2008.

Pendant que Harper encaisse ses chèques de paie et accroit ses prestations de retraite, Wudrick dit que l’ancien premier ministre mérite des éloges pour avoir réduit ses propres bénéfices d’environ deux millions de dollars.

D’importantes économies

La Fédération canadienne des contribuables estime que les changements de Harper au régime des pensions des députés lui ont coûté entre 1,8 million et 2,2, millions.

Stephen Harper devrait tout de même collecter 127 000$ annuellement pour sa pension de député du moment qu’il remet sa démission et une prime de 58 000$ par année pour les anciens premiers ministres dès qu’il aura 67 ans, dénote Wudrick.

« Nous ne connaissons pas beaucoup de politiciens qui laisseront tomber des millions de dollars et il l’a fait, alors nous l’applaudissons très fort sur ce point. »

En décembre dernier, Harper a enregistré une compagnie de consultation, Harper & Associates Consulting Inc., avec son ancien chef de cabinet Ray Novak et son ancien assistant exécutif Jeremy Hunt. Les deux sont indiqués comme directeurs de la compagnie.

Dans les derniers mois, Novak et Hunt ont rencontré des clients potentiels aux États-Unis et au Moyen-Orient.

Son ancienne directrice des politiques Rachel Curran est aussi impliquée dans le projet.

Stephen Harper devrait annoncer qu’il va joindre la firme et servir comme conseiller.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les 15 députés qui ont servi le plus longtemps (2016) Voyez les images