NOUVELLES
20/08/2016 15:44 EDT | Actualisé 21/08/2017 01:12 EDT

Un attentat lors d'un mariage fait 30 morts et 94 blessés en Turquie

Trente personnes ont été tuées et 94 autres blessées samedi, dans un attentat perpétré lors d'un mariage à Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, région à majorité kurde qui a connu cette semaine un regain de violence.

Il semble que l'attentat se soit produit au moment où un nombre important de personnes venant d'une fête de mariage sont descendues dans la rue pour célébrer l'événement, apprend-on auprès des services de sécurité.

Il s'agissait d'un mariage kurde, a déclaré le député de Gaziantep Mahmut Togrul du Parti démocratique des peuples (HDP, pro kurde).

Le groupe armé État islamique serait derrière le carnage, a déclaré sur Twitter Samil Tayyar, un député du Parti de la justice et du développement (AKP), le parti au pouvoir, tandis que le vice-premier ministre Mehmet Simsek déclarait à la chaîne de télévision NTV que l'attentat avait vraisemblablement été mené par un kamikaze.

Un regain de violences a été constaté cette semaine dans le sud-est de la Turquie. Divers attentats à la bombe ont fait 10 morts, principalement des policiers et des militaires. Les autorités ont mis cette escalade sur le compte les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Depuis la fin, en juillet 2015, de deux années et demie de trêve avec le pouvoir, le PKK a mené des dizaines d'attentats contre la police et l'armée dans le sud-est turc à majorité kurde.

La Turquie est en proie à des violences de diverses origines. Le 15 juillet dernier, un groupe de militaires turcs a tenté de renverser le gouvernement. Ce coup d'État manqué, qui a fait 240 morts, a été mis sur le compte des partisans du prédicateur en exil Fethullah Gülen, qui a démenti.

Fin juin, trois personnes soupçonnées d'appartenir à l'État islamique ont fait 44 morts à l'aéroport d'Istanbul.