DIVERTISSEMENT
20/08/2016 05:25 EDT | Actualisé 20/08/2016 05:26 EDT

La foule afflue à Kingston pour le dernier concert de Tragically Hip

Les rues historiques de Kingston, en Ontario, étaient bondées d'admirateurs de Tragically Hip, samedi après-midi, alors que le groupe canadien s'apprête à monter sur scène pour une ultime prestation.

Les rockeurs ont choisi leur ville natale pour le dernier spectacle de la tournée "Man Machine Poem", qui sera empreint d'émotion étant donné les circonstances. Le chanteur Gord Downie souffre d'un cancer du cerveau incurable.

Puisqu'il s'agit vraisemblablement du dernier concert du groupe, les admirateurs veulent s'assurer qu'il sera inoubliable.

Le centre-ville de Kingston était tapissé de souvenirs du groupe. Les restaurants ont créé des menus spéciaux pour l'événement. Et même le réseau de transport local a souhaité la bienvenue au groupe avec des messages défilant sur les autobus.

Sur les trottoirs, plusieurs piétons discutaient de leurs plans pour le grand spectacle, qui sera diffusé en direct d'un océan à l'autre.

Chris Harris, un natif de Kingston, a eu l'idée de prêter un marqueur aux passants pour qu'ils écrivent des messages sur un mur près du marché de la ville.

"The Tragically Hip a été la bande sonore des meilleures années de ma vie", a écrit Natalie, une admiratrice de l'Île-du-Prince-Édouard.

Des dizaines de milliers de personnes devraient assister au concert présenté au centre Rogers K-Rock, dont le premier ministre Justin Trudeau. À compter de 20 h 30, le spectacle sera projeté en direct sur un écran géant près de l'hôtel de ville.

Le réseau CBC diffusera également le spectacle à la télévision, à la station de radio CBC Radio One, sur son site internet, ainsi que sur ses comptes YouTube et Facebook.

Depuis mai dernier, Tragically Hip a traversé le pays et les billets pour les 15 spectacles se sont envolés à une vitesse vertigineuse.

VOIR AUSSI:


Galerie photo Tragically Hip "Man Machine Poem" Tour Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter