NOUVELLES
20/08/2016 11:27 EDT | Actualisé 21/08/2017 01:12 EDT

Malgré une chute, Catharine Pendrel mérite le bronze en vélo de montagne

RIO DE JANEIRO — La Canadienne Catharine Pendrel a fait oublier la déception vécue à Londres en 2012 en remportant la médaille de bronze à l'épreuve de vélo de montagne des Jeux olympiques de Rio.

Comme lors des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, alors qu'elles avaient lutté pour l'or et l'argent, Pendrel et sa compatriote Emily Batty ont été impliquées dans un duel de tous les instants samedi, celui-là pour le bronze.

Et si l'Ontarienne avait eu le meilleur dans la Ville Reine, c'est Pendrel qui a gagné la plus récente bataille.

Pendrel, qui est âgée de 35 ans, a complété l'épreuve en 1h31:41, deux secondes de mieux que Batty.

«Je me suis presque sortie de la médaille de bronze, à la fin. C'est devenu un peu trop excitant! Je suis contente que tout se soit bien terminé.»

Pendrel est montée sur le podium malgré une chute et des ennuis de nature mécanique dès le début de la course.

«Quand je suis tombée et que j'ai ensuite eu des problèmes avec mon dérailleur, je me suis dit que tout allait de travers, a raconté Pendrel. Heureusement, je suis habituée de connaître des mauvais départs, et je sais que je peux remonter un peloton. Nous nous étions préparés pour tous les scénarios.

«Je savais que je pouvais rétrécir l'écart, et c'est ce que j'étais déterminée à réussir.»

La Suédoise Jenny Rissveds a remporté la médaille d'or en 1h30:15, 37 secondes devant la Polonaise Maja Wloszczowska.

Après avoir fini quatrième aux Jeux de Pékin, Pendrel était une sérieuse aspirante au podium à Londres, elle qui était alors la championne du monde en titre. Elle avait cependant déçu avec une neuvième place.

L'athlète de Kamloops, en Colombie-Britannique, s'était ressaisie en remportant l'or, devant Batty, aux Jeux du Commonwealth de 2014, à Glasgow. Elle avait ajouté un deuxième titre mondial en septembre 2014, en Norvège.

De son côté, Batty avait fait preuve de courage en participant à la compétition des Jeux de Londres quelques jours après avoir subi une fracture d'une clavicule à l'entraînement. Elle avait alors terminé en 24e position.

Batty, 28 ans, s'est classée en troisième place aux Championnats du monde de 2016.

«De Londres, avec une clavicule fracturée, jusqu'à dix mètres d'une médaille de bronze, j'ai le coeur brisé, a affirmé Batty.

«Ma préparation a été remarquable. J'ai réalisé une excellente course et j'ai roulé avec aplomb, mais j'ai manqué une médaille par une ou deux longueurs de vélo. Alors, oui, je ressens des sentiments mitigés», a-t-elle ajouté.

La performance de Pendrel a permis au Canada d'égaler les 22 médailles des Jeux d'Atlanta de 1996, qui représente la deuxième meilleure récolte de l'histoire du pays aux Jeux olympiques d'été.