NOUVELLES
20/08/2016 17:49 EDT | Actualisé 21/08/2017 01:12 EDT

JO-2016 - Taekwondo/+80 kg messieurs: l'Azerbaïdjanais Radik Isaev en or

L'Azerbaïdjanais Radik Isaev a été sacré champion olympique de taekwondo en plus de 80 kg messieurs après avoir battu en finale le Nigérien Abdoulrazak Issoufou Alfaga (6-2), samedi à Rio.

Le Brésilien Maicon Siqueira et le Sud-coréen Cha Dong-min ont accroché le bronze.

A 26 ans, Isaev est devenu le premier Azerbaïdjanais à être médaillé d'or olympique dans la catégorie-reine, un an après avoir été sacré champion du monde.

Auparavant, il combattait pour la Russie et s'est placé sous pavillon azerbaïdjanais en 2012.

Abdoulrazak Issoufou Alfaga s'est offert son premier grand podium international et a failli entrer dans l'histoire.

S'il avait gagné la finale, il serait devenu le premier Nigérien, tous sports confondus, à glaner l'or aux Jeux, dans la lignée de la performance de Cheick Cissé, premier champion olympique de Côte d'Ivoire après sa victoire en taekwondo vendredi (-80 kg).

La Corée du Sud, nation-mère du taekwondo, a renoué avec le podium olympique dans la catégorie des lourds grâce à Cha Dong-min. Médaillée d'or lors des trois premières éditions, en 2000, 2004 et 2008, la Corée du Sud avait été chassée du podium en 2012.

sc/sk