NOUVELLES
20/08/2016 18:16 EDT | Actualisé 21/08/2017 01:12 EDT

JO-2016/foot - Micale: "Il fallait donner une réponse au peuple"

Le foot brésilien devait "donner une réponse au peuple" après deux ans de fiascos initiés par celui du Mondial-2014, a estimé Rogerio Micale, le sélectionneur de l'équipe olympique couronnée d'or aux JO-2016 pour la première fois.

Q: Quels sont vos sentiments?

R: "On avait des sentiments mêlés d'excitation et de tension avant le match, on savait qu'on affronterait une équipe forte. Mon sentiment après une telle bataille, c'est un sentiment de réalisation, de soulagement, d'euphorie, de réussite après la préparation, le tournoi, ce moment inédit. Je suis très heureux."

Q: Est-ce que cette médaille d'or permet aux Brésileins d'être de nouveau fiers de leur foot?

R: "J'espère, je crois que oui. C'est une conquête qu'on cherchait depuis longtemps, c'était une responsabilité que toute l'équipe portait, car c'est le sport numéro un dans notre pays. Cette phase est passée et maintenant on va avoir un peu plus de tranquillité. Notre foot n'est pas mort, je crois beaucoup au potentiel de nos joueurs et à ce qu'on peut faire sur la scène mondiale. On a une très bonne génération, une maturité tactique. Le 7-1 a été très difficile pour notre foot. On a affronté une équipe allemande forte, qui fait preuve d'excellence dans le foot, mais nous avions le sentiment que dans ce moment, il fallait donner une réponse au peuple et au milieu du foot, qu'on pouvait faire quelque chose de différent, pas forcément gagner, mais donner une réponse sur le terrain. Je n'ai jamais promis la médaille, mais seulement qu'on travaillerait beaucoup et qu'on se donnerait à fond en quête de la médaille. Le message, c'est que même dans les difficultés, les doutes, qui sont normaux parce qu'on les méritait un peu, on a joué l'un pour l'autre, on a joué pour le peuple. On a la qualité, mais on a besoin de transpirer davantage. On a été couronné avec cette victoire qui fortifie ce message."

Q: Vous partagez ce titre avec Neymar: où placez-vous ce joueur dans l'histoire du foot brésilien?

R: "C'est une grande fierté de partager la médaille d'or avec lui. Le fait que Neymar ait marqué ce tir au but est important, parce que c'est une référence. Mais Weverton a fait un grand arrêt. +Ney+ on connaît sa qualité, on sait que c'est une icône. Il n'a que 24 ans et a déjà gagné beaucoup de choses, il a deux médailles olympiques. Son chemin le mène à la Coupe du monde, ce sera naturel, il va lutter pour ça. Il montre qu'il a tout pour la gagner. Je ne peux pas mesurer sa place, c'est très difficile de comparer, chacun a son moment, sa phase, son époque. Il est sur la voie d'être un des grands joueurs de notre foot, et il le fait avec le bon comportement."

Propos recueillis en conférence de presse

ybl/sk