NOUVELLES
20/08/2016 12:55 EDT | Actualisé 21/08/2017 01:12 EDT

Italie - Higuain, la Juve et la Roma sont déjà lancés

La Juventus, avec Gonzalo Higuain déjà buteur, et l'AS Rome, les deux grands favoris du championnat d'Italie, ont parfaitement débuté leur saison avec des succès face à la Fiorentina et l'Udinese samedi lors de la première journée.

Neuf minutes: c'est ce qu'il a fallu à Higuain pour marquer son premier but avec la Juve. Transféré de Naples cet été pour 90 millions d'euros, l'Argentin, pas encore au point physiquement, n'était que remplaçant au coup d'envoi.

Mais malgré une silhouette encore un peu enrobée, l'ancien du Real reste un buteur hors-norme. Alors que son équipe avait été rejointe par la Fiorentina, il lui a offert la victoire d'un but de renard, reprenant une frappe contrée de Khedira (75).

Buteur à 36 reprises la saison dernière en Serie A, un record, Higuain est donc reparti sur les mêmes bases.

Longtemps, la Juve avait elle aussi paru poursuivre sur sa lancée de la saison dernière: ultra-solide derrière, précise au milieu et sans cesse dangereuse devant.

Avec Dani Alves pour seule recrue titularisée (Pjanic, Benatia et Pjaca ne sont pas entrés), les Turinois ont largement dominé la première période, faisant tomber une avalanche de centres dans la surface de Tatarusanu.

Sur l'un d'eux, signé Chiellini, c'est Khedira qui a ouvert logiquement le score de la tête (37e). Mais au coeur de la deuxième période, les bianconeri ont un tout petit peu baissé en rythme et en agressivité, offrant un espoir à la "Viola".

Sur un corner frappé par Bernardeschi, Kalinic en a profité pour égaliser de la tête (70e). Mais Higuain était là pour redonner l'avantage à la Juventus.

- L'attaque romaine en place -

Dans l'autre match disputé samedi, la Roma, peut-être le rival le plus crédible de la Juventus pour le titre, a elle aussi réussi ses débuts, en écrasant l'Udinese 4-0.

Le succès romain a toutefois été terni par la sortie sur blessure du défenseur central Kostas Manolas, une mauvaise nouvelle en vue du barrage retour de Ligue des champions mardi contre Porto (1-1 à l'aller au Portugal).

"Il a ressenti une douleur à l'adducteur, mais apparemment tout va bien", a relativisé l'entraîneur romain Luciano Spalletti après la partie.

Ambitieuse cette saison à la fois en championnat et en Ligue des champions, la Roma partait largement favorite de ce match inaugural au stade Olympique face à l'Udinese, sauvée de justesse en mai dernier.

Mais Spalletti craignait cette première journée coincée entre les deux manches de ce très important barrage de Ligue des champions.

La Roma a de fait eu du mal à trouver le bon rythme lors de la première période, débutée avec un seul Italien (El Shaarawy) parmi les 22 titulaires.

Et c'est en deuxième période que les "giallorossi" ont accéléré et fait basculer la partie. Les deux premiers buts ont été inscrits par l'Argentin Perotti, à chaque fois sur penalty, le premier (65) ayant été obtenu par Dzeko et le deuxième (76) par Salah.

Dans les 10 dernières minutes, le Bosnien (82) et l'Egyptien (84) ont marqué à leur tour pour donner beaucoup d'ampleur au succès romain.

Dimanche, Naples, deuxième la saison dernière mais désormais privé de Higuain, débutera sur la pelouse du promu Pescara. L'Inter Milan sera en déplacement sur le terrain du Chievo Vérone, alors que l'AC Milan recevra le Torino.

stt/cyp