NOUVELLES
20/08/2016 11:18 EDT | Actualisé 21/08/2017 01:12 EDT

Grâce à Catharine Pendrel, le Canada égale sa récolte des Jeux d'Atlanta

RIO DE JANEIRO — Le Canada n'a besoin que d'un seul autre podium d'ici la fin des Jeux de Rio de Janeiro pour livrer la deuxième meilleure performance de son histoire aux Jeux olympiques d'été.

La délégation canadienne a amassé une 22e médaille, samedi après-midi, lorsque Catharine Pendrel a terminé en troisième place de l'épreuve de vélo de montagne.

Quatre ans après une décevante neuvième place aux Jeux de Londres, alors que plusieurs la voyaient sur le podium, l'athlète de Kamloops a remporté un duel endiablé avec sa coéquipière Emily Batty. Pendrel a stoppé le chrono en une heure 31:14 minutes, deux petites secondes devant Batty.

Le duel a rappelé celui que les deux Canadiennes s'étaient livré aux Jeux panaméricains de Toronto, l'été dernier, avec une différence: Batty avait eu le meilleur pour l'or, sept secondes devant Pendrel, médaillée d'argent.

Le Canada a donc égalé sa performance des Jeux de 1996 à Atlanta. Douze ans plus tôt à Los Angeles, lors de Jeux boycottés par de nombreux pays du bloc de l'Est, le Canada avait obtenu 44 médailles.

Une 23e médaille canadienne à Rio pourrait s'ajouter en fin d'après-midi à l'Aréna Carioca 2, en lutte olympique.

Malgré une défaite à sa première sortie chez les moins de 125 kg, Korey Jarvis a obtenu une deuxième chance qu'il a exploitée avec brio. Dans le premier de deux combats en ronde de repêchage, l'athlète de l'Ontario a facilement défait l'Égyptien Diaaeldin Kamal Gouda Abdelmottaleb 7-0.

Pour espérer avoir une chance de gagner le bronze, Jarvis devra prendre la mesure du Géorgien Geno Petriashvili, champion d'Europe en titre et médaillé de bronze aux Championnats du monde en 2015.

Sinon, elle pourrait venir en soirée sur la piste d'athlétisme, où le pays comptera des représentants dans cinq des sept finales au programme.

Il y déléguera Alyxandria Treasure au saut en hauteur, Nathan Brannen au 1500 mètres, Melissa Bishop au 800 mètres, Mohammed Ahmed au 5000 mètres. Le Canada participera aussi à la finale du relais féminin 4 x 400 mètres.

Des médailles échappées

Plus tôt samedi, des médailles attendues, ou à tout le moins espérées, ont échappé au Canada en golf féminin et à l'épreuve masculine du K-1 200 mètres de canoë-kayak.

Après s'être classé de peine et de misère pour la finale vendredi, Mark de Jonge, double champion du monde en titre et médaillé de bronze à Londres, s'est contenté de la septième position, en 36,080 secondes.

Une trentaine de minutes plus tard, ses compatriotes Émilie Fournel, KC Fraser, Andréanne Langlois et Genevieve Orton ont terminé huitièmes et dernières de la finale du K-4 500 mètres, en 1:37,733.

Sur le parcours de golf olympique, Brooke Henderson s'est ressaisie après une difficile ronde de 75 vendredi. La jeune ontarienne a inscrit six oiselets et a ramené une carte de 67, quatre coups sous la normale.

Mais avant même la fin du tournoi, elle ne pouvait plus aspirer au podium puisque son score cumulatif de 276, huit coups sous le par, la laissait à deux coups de la Chinoise Shanshan Feng et un coup derrière un trio de golfeuses.

Henderson a pris le septième rang à huit coups de la gagnante, la Sud-Coréenne Inbee Park, et à deux coups d'une médaille de bronze.

Alena Sharp, l'autre Canadienne inscrite au tournoi de golf, a joué 69 samedi et a complété son tournoi avec une fiche de 285, en 30e position.

En plongeon, le Québécois Vincent Riendeau s'est classé 14e des demi-finales à la tour, avec un score de 436,30, et n'a pu se qualifier pour la finale.

Au triathlon féminin, Amélie Kretz (2h02:48) a inscrit la meilleure performance des trois canadiennes avec une 34e place. Kirsten Sweetland (2h04:16) et Sarah-Anne Brault (2h04:28) ont terminé 41e et 42e.