NOUVELLES
18/08/2016 09:12 EDT | Actualisé 18/08/2016 09:12 EDT

Rio 2016: Le décathlonien Damian Warner médaillé de bronze

2016 Rio Olympics - Athletics - Final - Men's Decathlon Javelin Throw - Groups - Olympic Stadium - Rio de Janeiro, Brazil - 18/08/2016. Damian Warner (CAN) of Canada competes.  REUTERS/Phil Noble  FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.
Phil Noble / Reuters
2016 Rio Olympics - Athletics - Final - Men's Decathlon Javelin Throw - Groups - Olympic Stadium - Rio de Janeiro, Brazil - 18/08/2016. Damian Warner (CAN) of Canada competes. REUTERS/Phil Noble FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.

Le décathlonien Damian Warner a mis la main sur la médaille de bronze des Jeux de Rio jeudi soir. Champion des Jeux de Londres, l’Américain Ashton Eaton est remonté sur la première marche du podium olympique. Le Français Kévin Mayer a terminé deuxième.

Double champion du monde de la discipline, Eaton avait conservé son statut de dieu du stade aux mondiaux d'athlétisme, à Pékin, en 2015. Il est marié à l'heptathlonienne canadienne Brianne Theisen-Eaton, médaillée de bronze à Rio.

Troisième au terme de la première des deux journées de la compétition, Warner avait regagné la 2e place au classement général en matinée à la suite de son triomphe au 110 m haies, mais avait trébuché en milieu d'après-midi au saut à la perche pour redescendre au 3e rang.

Le Canadien a écrasé tous ses adversaires au 110 m haies, dont le meneur Eaton, grâce à un chrono de 13 s 58/100.

Le champion olympique en titre a été le deuxième à rallier la ligne d’arrivée, 22 centièmes de seconde derrière Warner. Aucun autre athlète n'a réussi à signer un temps en deçà des 14 secondes.

Eaton a repris l'ascendant sur son adversaire du nord de la frontière au lancer du disque. L'Américain a envoyé l'objet sur 45,49 mètres, ce qui lui a valu le 8e échelon de l'épreuve et 777 points.

Voir aussi:

Galerie photo Rio 2016: les médailles canadiennes Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter