NOUVELLES
16/08/2016 20:20 EDT | Actualisé 17/08/2017 01:12 EDT

Le Canada s'incline 68-63 contre la France en quarts de finale

RIO DE JANEIRO — Le Canada a raté l'occasion de poursuivre sa quête d'une médaille en basketball féminin en s'inclinant 68-63 contre la France, lors des quarts de finale du tournoi de basketball des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, mardi.

L'attaque du Canada a connu plusieurs difficultés au quatrième quart et la France a réussi à se distancer avant de finalement poinçonner son billet pour la demi-finale. Les Françaises auront maintenant rendez-vous avec les États-Unis.

La capitaine de l'unifolié, Kim Gaucher, a mené la charge pour le Canada, classé neuvième au monde, avec une récolte de 15 points et cinq rebonds. Kia Nurse n'a pour sa part pas répondu aux attentes en ne complétant que trois de ses 17 tentatives pour un total de 11 points.

«C'est comme si on venait de me donner un coup de poing dans l'estomac», a fait savoir Gaucher.

La France, classée au quatrième rang mondial, a obtenu 14 points de la part de Sandrine Gruda.

Les Canadiennes avaient les devants 25-16 à la fin du premier quart et elles ont accentué cette avance à 13 points, tôt au deuxième quart. Leurs rivales ont cependant marqué 12 points sans riposte, rétrécissant l'écart à 29-28.

«Nous nous sommes placées dans le pétrin avec plusieurs fautes au deuxième quart. C'est ce qui a remis la France dans le match», a insisté Gaucher.

Le Canada s'est ressaisi pour clôturer la demie en avance 37-32. Celle-ci a cependant fondu au troisième quart et le quatrième quart s'est amorcé alors que les deux formations étaient sur un pied d'égalité, à 50-50.

Les représentantes de l'unifolié ont été très efficaces en défense, forçant la France à gaspiller plusieurs possessions par manque de temps. Mais alors que les secondes s'égrainaient, les Françaises ont trouvé le moyen de réussir quelques paniers importants, laissant le Canada sans réponse.

Les Canadiennes ont tiré de l'arrière par cinq points avec moins d'une minute à faire et Nirra Fields a redonné espoir en réduisant l'écart à 64-61 avec 25 secondes à jouer, mais ce fut trop peu trop tard.