NOUVELLES
16/08/2016 11:45 EDT | Actualisé 17/08/2017 01:12 EDT

Une autre course facile pour Bolt, en quête vers un autre titre au 200 mètres

RIO DE JANEIRO — Usain Bolt a regardé à sa droite une fois, deux fois, trois fois. Sans surprise, il n'y avait personne à ses côtés.

C'est de cette façon que le Jamaïcain a entamé sa dernière quête vers une autre médaille d'or aux Jeux olympiques — en trottinant vers une victoire facile, mardi, lors des qualifications du 200 mètres masculin.

Bolt a franchi la ligne d'arrivée après 20,28 secondes, un chrono qui ne signifie rien pour lui.

«Je sais comment courir le 200 mètres, a-t-il affirmé. Demain (mercredi), je vais déjà avoir progressé. Je dois courir plus vite et c'est ce que j'ai l'intention de faire.»

Si la demi-finale de mercredi se déroule comme prévu, Bolt pourrait être en voie de décrocher sa huitième médaille d'or, jeudi soir.

Dans le cadre de cette soirée, ce n'est pas sa victoire qui risque d'être le principal sujet d'intérêt, mais plutôt s'il sera en mesure de compléter la course sous la barre des 19 secondes. Bolt détient déjà le record du monde de 19,19 secondes et le record olympique de 19,30 secondes.

Le Jamaïcain fera notamment face à l'Américain Justin Gatlin et le Canadien Andre De Grasse, qui, dans l'ordre, ont terminé derrière Bold lors de la finale du 100 mètres, ainsi que LaShawn Merrit, également des États-Unis.

La plupart des partisans qui se sont présentés mardi se sont manifesté bruyamment lorsque Bolt s'est présenté sur la piste. Devant les caméras, celui-ci a souri en applaudissant à quelques reprises.

«Je ne suis pas un lève-tôt», a commenté Bolt, à propos de la course, qui débutait à 12 h 45, heure locale.

Une fois l'épreuve terminée, le coureur s'est dirigé vers son plus proche poursuivant, Ejowvokoghene Oduduru, du Nigéria, avant de l'enlacer.

Après la 10e et dernière vague, Bolt n'avait enregistré que le 15e meilleur temps des 77 athlètes en lice. Peu importe pour l'homme le plus rapide de la planète, qui a déjà les yeux rivés sur une autre médaille d'or, et peut-être même un autre record.