NOUVELLES
16/08/2016 01:14 EDT | Actualisé 17/08/2017 01:12 EDT

Suède - Enquête sur les paris après l'agression d'un gardien de but

L'entreprise publique suédoise de paris Svenska Spel a annoncé mardi avoir ouvert une enquête après l'agression la veille d'un gardien de but par un spectateur lors d'un match de 1re division.

"Svenska Spel enquête sur les caractéristiques des paris (...) La raison est qu'il y a des rumeurs insinuant qu'un match arrangé serait le mobile de l'agression", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'entreprise, Andreas Andersson.

À la 90e minute de la rencontre entre Jönköping et Östersund, qui jusque-là s'était déroulée sans incident, un spectateur vêtu de noir et masqué est entré sur le terrain pour agripper et frapper Aly Keita, gardien de l'équipe visiteuse, légèrement blessé et très choqué.

L'arbitre a interrompu la rencontre avant son terme, alors que le score était de 1-1.

L'auteur de l'agression, interpellé sur le terrain par des membres de la sécurité, est un adolescent de 17 ans qui était en garde à vue mardi, a indiqué la police.

L'incident a suscité beaucoup d'interrogations. Selon les médias suédois, le jeune homme ne semble en effet pas être supporteur de Jönköping, mais vient de Södertälje, une ville de la banlieue de Stockholm, à près de 300 km de là.

Le football suédois a été secoué ces dernières années par plusieurs scandales autour des paris, soupçonnés ou avérés. Fin juin notamment, six hommes dont trois joueurs du club de Kristianstad avaient été condamnés en appel pour corruption après avoir arrangé le résultat de matches de 3e division en 2013 et 2014.

La Fédération suédoise de football doit décider prochainement du résultat attribué à la rencontre de lundi, soit en validant le score de 1-1, soit en attribuant une victoire 3-0 sur tapis vert à Östersund.

hh/agu