Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ottawa présente des excuses à la Première Nation des Dénés sayisi au Manitoba

Parliament Building Reflection on Glass
Parliament Building Reflection on Glass

Des autochtones du nord du Manitoba recevront mardi des excuses officielles de la part du gouvernement fédéral.

La ministre des Affaires autochtones et du Nord, Carolyn Bennett, présentera ces excuses en lien avec la réinstallation de membres de la Première Nation des Dénés sayisi, dans les années 1950 et 1960.

Des personnes avaient été déplacées en partie parce que le gouvernement du Manitoba croyait qu'elles étaient à l'origine d'une forte baisse du troupeau de caribous, ce qui était faux.

Ce déménagement forcé avait conduit à la mort, à la faim et à la violence.

Une cérémonie spéciale d'excuses est prévue à la salle communautaire de la bande autochtone de Tadoule Lake.

Des activités connexes auront lieu à Churchill et à Winnipeg.

VOIR AUSSI:

Un nombre record de députés des Premières nations en 2015

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.