NOUVELLES
16/08/2016 11:58 EDT | Actualisé 17/08/2017 01:12 EDT

Les prix à la consommation demeurent inchangés en juillet aux États-Unis

WASHINGTON — Les prix à la consommation aux États-Unis sont demeurés inchangés en juillet, alors qu'un important recul des prix de l'essence et d'autres produits du secteur énergétique a maintenu l'inflation sous contrôle.

Le département américain du Travail a fait état mardi d'un relevé inchangé des prix de base à la suite d'un gain de 0,2 pour cent le mois précédent. Les prix de l'énergie ont enregistré leur chute la plus importante en cinq mois. L'inflation de base, qui exclut l'énergie et les produits alimentaires — plus volatils —, a augmenté de 0,1 pour cent en juillet, la plus mince progression en quatre mois.

La Réserve fédérale américaine établit sa cible d'inflation pour l'année à deux pour cent. Bien que l'inflation de base a été de 2,2 pour cent au cours des douze derniers mois, l'inflation en général demeure bien en deçà de la cible de la Fed, ayant été de seulement 0,8 pour cent au cours des douze derniers mois.

Lors de sa plus récente réunion, la Fed a souligné que les risques pesant sur les perspectives économiques s'étaient amenuisés, laissant entrevoir la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt plus tard cette année.

Certains analystes estiment que cela pourrait survenir lors de la prochaine réunion de la Fed en septembre, bien que plusieurs croient que la banque centrale attendra décembre avant de relever les taux, étant donné la croissance économique modeste et la faible inflation.

Sal Guatieri, économiste à BMO Marchés des capitaux, a dit croire que le nouveau rapport montrant un ralentissement de l'inflation pourrait augmenter l'incertitude de la Fed quant au temps que cela prendra pour atteindre la cible de deux pour cent.

L'inflation a été faible tant du côté des prix à la consommation que ceux à la production. Le gouvernement a fait état la semaine dernière d'une glissade des prix à la production de 0,4 pour cent en juillet, le plus important recul depuis septembre dernier.

Dans le rapport sur les prix à la consommation, les coûts de l'énergie ont chuté de 1,6 pour cent, le premier déclin depuis une glissade de six pour cent en février. Les prix de l'essence étaient en baisse de 4,7 pour cent le mois dernier. Les coûts des aliments demeuraient pratiquement inchangés après des baisses enregistrées en juin et mai.

Les prix des nouvelles voitures ont affiché une légère augmentation de 0,2 pour cent, tandis que les prix dans l'immobilier et les soins de santé ont aussi connu des hausses. Des déclins des prix ont été enregistrés dans les billets d'avion, les automobiles et les camions usagés et le secteur récréatif.