NOUVELLES
16/08/2016 09:09 EDT | Actualisé 17/08/2017 01:12 EDT

JO-2016/Hand - Les Allemands sur leurs gardes face au Qatar

Le duel entre l'Allemagne, championne d'Europe, et le Qatar, vice-champion du monde, attirera toute les attentions mercredi (13h30 locales, 16H30 GMT) lors des quarts de finale des Jeux de Rio, où la France, double championne olympique en titre, affrontera le pays hôte.

En terminant première de son groupe, la "Nationalmannschaft" n'a pas forcément fait une bonne affaire, puisqu'elle s'est retrouvée sur la route de la sélection émiratie et de sa légion de joueurs étrangers.

Surprenants lors du Mondial organisé sur leur sol en 2015, les Qatariens n'ont pas encore confirmé aux Jeux de Rio, alternant l'excellent (30-23 contre la Croatie) et le médiocre (20-35 face à la France, 25-25 avec la Tunisie).

Mais avec des gardiens du calibre de Danijel Saric et Goran Stojanovic et des tireurs redoutables de loin comme Rafael Capote et Zarko Markovic, le Qatar reste dangereux.

Une élimination de l'Allemagne, qui avait reconquis le titre continental en janvier avec une équipe de remplaçants, serait néanmoins une surprise.

Le Brésil, qui lui a infligé sa seule défaite (33-30) jusqu'ici, espère en créer une autre contre la France (10h00 locales, 13H00 GMT), en quête d'une troisième médaille d'or d'affilée, un exploit jamais réalisé chez les messieurs.

Les Français, qui détiennent aussi le titre de champion du monde, n'ont perdu qu'un match jusqu'ici (le Brésil deux) de justesse (28-29) face à la Croatie et dispose d'un effectif capable de s'imposer largement.

- Croatie et Danemark favoris de leur quart -

Mais les "Auriverde", pour leur premier quart de finale olympique, espère compenser leur manque d'expérience du haut niveau par l'appui de leur public.

L'Arena du futur (12.000 places) devrait être remplie, d'autant que les filles, qui suscitaient davantage d'espoirs que les garçons, ont déçu en quart de finale face aux Pays-Bas mardi (défaite 32-23).

Après un début de compétition catastrophique, la Croatie a trouvé sa vitesse de croisière (quatre victoire consécutives) et tentera de confirmer face à la Pologne (20h30 locales, 23H30 GMT), qualifiée dans la douleur.

Un esprit de revanche animera les Polonais, humiliés en phase de poule (tour principal) de "leur" Euro par la sélection des Balkans (23-37), en janvier à Cracovie.

La Croatie, double championne olympique (1996, 2004) et championne du monde en 2003, reste le favori de ce quart de finale, tout comme le Danemark le sera face à la Slovénie (17h00 locales, 20H00 GMT).

Si les Scandinaves n'ont terminé que troisièmes de leur poule, derrière la France et les Croates, ils pourront compter sur une solide expérience pour bien négocier cette étape.

Ils ont remporté deux fois l'Euro (2008, 2012) et atteint deux fois la finale mondiale (2011, 2013) lors des dix dernières années. Mais il ne sont jamais repartis des Jeux avec une médaille autour du cou. Le cap des quarts de finale leur a quasiment toujours été fatal sauf en 1984 (4e place).

Excellente au premier tour (4 matches, 1 défaite), la sélection slovène, quant à elle, ambitionne de décrocher la deuxième médaille de son histoire, après l'argent obtenu lors de l'Euro-2004.

ll/tba