NOUVELLES
16/08/2016 09:53 EDT | Actualisé 17/08/2017 01:12 EDT

JO-2016/Athlétisme: Schippers, le réveil de l'Europe ?

La Néerlandaise Dafne Schippers incarnera mercredi les espoirs d'une Europe sous le joug des îles et de l'Amérique, en sprint, à l'occasion de la finale du 200 m des jeux Olympiques de Rio.

La championne du monde 2015 de la discipline peut mettre un terme à une longue période de disette pour son continent.

La Française Marie-José Pérec est la dernière à avoir sauvé la mise européenne sur 200 m lors de sa victoire à Atlanta en 1996. Sur 100 m, la très surprenante Bélarusse Yuliya Nyestsyarenka avait raflé la mise aux JO d'Athènes en 2004.

Cette saison, Schippers, 24 ans, a profité des Championnats d'Europe d'Amsterdam pour assoir sa popularité dans son pays avec le doublé sur 100 et 4x100 m.

Son impasse sur le 200 m témoigne de sa domination. Et l'absence de l'Américaine Allyson Felix, championne olympique en titre mais qui n'avait pas réussi à passer le cap des sélections, lui ouvre encore plus le champ des possibles.

Hors l'Europe, l'opposition gronde tout de même avec la Jamaïcaine Elaine Thompson, toute nouvelle reine du 100 m.

Thompson est justement une spécialiste du 200 m, descendue sur la plus courte distance. Elle peut donc légitimement envisager le doublé olympique, elle dont le meilleur temps cette saison est de 22 sec 05/100e, contre 21 sec 93/100e pour Schippers, meilleure performance mondiale.

Les sprinteuses ivoiriennes Marie-José Ta Lou et Murielle Ahouré peuvent également se mêler à la lutte.

En matinée, le 3000 m steeple aura sacré son champion olympique 2016. Sera-ce encore le Kényan Ezekiel Kemboi, double tenant du titre ?

Son compatriote Conseslus Kipruto semble le mieux armé, avec une belle domination sur la Ligue de diamant et cinq des six meilleurs chronos de la saison.

Kipruto, seulement 21 ans, a déjà été deux fois médaillé d'argent aux Mondiaux (2013, 2015) derrière son compatriote Ezekiel Kemboi. Mais ce petit diable de Kemboi a justement pour habitude de sortir de sa boîte le jour J...

Mercredi, le décathlon connaîtra son début, alors Bolt et Gatlin feront leur apparition journalière, avec les demi-finales du 200 m.

Le 100 m haies, qui clôturera la journée, pâtira de l'absence de l'Américaine Kendra Harrison, qui n'a pas réussi à passer le cap de ses sélections US. Dommage, quelques jours plus tard, elle s'est attribuée le record du monde de la discipline en 12 sec 20/100e.

fbr/sk