Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Aaron Driver est mort par balle, selon la police ontarienne

Le sympathisant du groupe armé État islamique (EI) tué dans une intervention de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Strathroy, en Ontario, a succombé à une balle, selon la police provinciale de l'Ontario (PPO).

Les forces de l'ordre avaient expliqué qu'Aaron Driver avait déclenché un engin explosif avant une confrontation avec la police fédérale le 10 août dernier.

Les enquêteurs de la PPO affirment maintenant que l'autopsie confirme qu'il a succombé à une balle, et non aux blessures de l'explosion.

La GRC l'aurait intercepté alors qu'il montait à bord d'un taxi devant sa résidence. Le chauffeur du taxi a été légèrement blessé dans l'explosion.

L'homme de 24 ans est mort au cours de l'affrontement qui a suivi.

Selon la GRC, Aaron Driver s'apprêtait à commettre un attentat avec un engin explosif artisanal. La police fédérale explique que le FBI avait mis la main sur une vidéo de revendication tournée par le suspect.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.