Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un premier fœtus atteint d'anomalies congénitales liées au Zika au Canada

Une Canadienne porteuse du Zika a transmis le virus à son fœtus, qui souffre maintenant d'« anomalies congénitales neurologiques graves », confirme l'Agence de la santé publique du Canada. Il s'agit d'une première au pays.

Un autre cas de transmission mère-foetus avait été observé plus tôt, mais le bébé, bien qu'il ait été diagnostiqué porteur du virus, n'a pas souffert de troubles à la naissance et semble aujourd'hui en bonne santé.

Selon une compilation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Canada est le 15e pays où un bébé souffre d'une malformation congénitale neurologique liée au Zika.

Il y a quelques mois, des chercheurs ont établi un lien entre le Zika et des cas de microcéphalie, un trouble congénital qui se traduit par un développement suffisant du cerveau.

Les autorités canadiennes recensent maintenant 209 cas de Zika. La maladie a été contractée à l'étranger dans 205 cas. Deux cas de transmission par relation sexuelle et deux autres de transmission mère-fœtus sont aussi signalés.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.