Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rendement de 2 % pour la Caisse de dépôt

Le portefeuille de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a démontré sa résilience en enregistrant un rendement de 2 % dans les six premiers mois de l'année malgré la volatilité du marché et le « contexte de grande incertitude » qui prévaut à l'échelle mondiale, a dit son patron Michael Sabia, vendredi, en conférence téléphonique.

Dans le semestre correspondant, en 2015, la Caisse de dépôt avait affiché un rendement de 5,9 %.

Le rendement donc plus modeste de 2 % a tout de même surpassé celui de 1,3 % du portefeuille de référence de la CDPQ et représente une valeur ajoutée de 1,6 milliard de dollars. L'actif net de la Caisse atteignait 254,9 milliards en date du 30 juin.

Sur cinq ans, le rendement annuel moyen des fonds des déposants se chiffre à 9,2 %, ce qui porte les résultats de placements nets à 86,8 milliards de dollars. La valeur des placements à la Caisse a progressé de 9,4 milliards $ dans cette période.

« L'incertitude généralisée qui plane sur l'économie mondiale se traduit par une volatilité en hausse sur les places boursières ainsi que sur le marché des devises », a souligné Michael Sabia, président et chef de la direction de la CDPQ.

« L'instabilité politique s'accentue dans plusieurs régions et s'ajoute à des enjeux de fond des sociétés aux États-Unis [et à des] réformes insuffisantes en Europe qui laissent présager une croissance mondiale faible pour les années à venir », a-t-il averti, notant que « les risques à la baisse l'emportent sur les risques à la hausse ».

Néanmoins, « face à ces incertitudes, notre portefeuille continue de démontrer sa résilience,et notre objectif demeure toujours le même : des rendements plus stables, moins vulnérables aux émotions fortes à la hausse ou à la baisse », a indiqué M. Sabia.

Performances par catégorie

Au total, deux des trois grandes catégories d'actifs de la CDPQ - les placements nets ainsi que les actifs réels - ont livré une performance inférieure à celle de leur indice de référence.

Les revenus fixes ont été de 3,1 milliards de dollars, en progression de 3,8 %, alors que l'indice de référence était de 4 %. Les actifs réels - qui regroupent les immeubles ainsi que les infrastructures - ont affiché un résultat de 1 milliard de dollars, soit un rendement de 2,5 %, par rapport à 3,9 % pour son portefeuille de référence.

Finalement, le secteur des actions affiche un résultat de 1,7 milliard de dollars, en hausse de 1,4 %, par rapport à un indice de référence qui fait état d'une baisse de 1 %.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.