Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Immobilier : 18e mois consécutif de hausse des prix à Vancouver

Les prix de l'immobilier à Vancouver sont en hausse pour le 18e mois consécutif, selon l'indice des prix du logement publié par Teranet et la Banque Nationale du Canada.

Le prix moyen d'une habitation a augmenté de 2,3 % au mois de juillet, le sixième mois consécutif avec une hausse de plus de 2 %.

Sur les 12 derniers mois, la hausse des prix de l'immobilier atteint 24,3 % dans la ville.

D'après Marc Pinsonneault, économiste en chef à la Banque Nationale, beaucoup d'observateurs pensent que les prix vont baisser à Vancouver en raison de la diminution importante de 19 % observée dans les transactions immobilières au mois de juillet et de l'instauration en août de la taxe de 15 % pour les propriétaires étrangers.

Rien n'est moins sûr, selon l'économiste. « Malgré la baisse notable des ventes de logements le mois dernier, le marché immobilier de Vancouver demeure saturé, alimenté par une forte hausse de l'emploi constatée sur l'année (+ 7,4 %) », dit-il.

Il ajoute que ces facteurs contribuent à maintenir les prix des habitations élevés. « Ce n'est pas seulement une histoire de capitaux étrangers inondant le marché local », précise-t-il.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.