NOUVELLES
11/08/2016 10:42 EDT | Actualisé 11/08/2016 10:44 EDT

Une saison de pêche au homard qui s'annonce lucrative dans le détroit de Northumberland

jipes/Flickr
La pêche aux homards une spécialité des îles de la Madeleine

La saison de pêche au homard est lancée dans la zone 25, dans le détroit de Northumberland, entre le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard. Le prix des prises n'est pas encore fixé, mais déjà, la saison s'annonce lucrative.

Les pêcheurs ont rapporté les premiers homards au quai mercredi, ils avaient mis leurs cages à l'eau la veille, jour du début de la saison.

Tout indique que la saison sera bonne, en raison de la faiblesse du dollar canadien, de l'abondance de homards dans les eaux des Maritimes et d'une forte demande pour le produit.

Grâce à ces indicateurs, les pêcheurs pensent que le prix sera assez élevé cette année. Des niveaux historiques pourraient même être atteints.

« Ça augure bien pour le prix. On est sur une hausse. Ça fait deux, trois ans que ça va bien », assure un pêcheur.

Augmentation de la taille minimale du homard

La taille minimale du homard a augmenté pour la saison qui vient de s'ouvrir, selon une nouvelle directive imposée par Pêches et Océans en mai dernier.

La directive est bien perçue par les pêcheurs de homard du Nouveau-Brunswick, mais elle a des opposants à l'Île-du-Prince-Édouard.

Malgré tout, l'Union des pêcheurs des Maritimes croit que cela va être avantageux pour l'industrie des pêches.

La saison estivale de pêche au homard dure deux mois et prend fin le 10 octobre.

D'après le reportage de Julie-Anne Lapointe

VOIR AUSSI: