NOUVELLES
09/08/2016 04:22 EDT | Actualisé 10/08/2016 02:05 EDT

L'A-40 ouest fermée à la circulation pour une durée indéterminée

Un important tronçon de l'autoroute 40 ouest à Montréal demeure fermé à la circulation mercredi après-midi, au lendemain de l'incendie d'un camion-citerne qui a coûté la vie à un homme de 59 ans. Les policiers de la SQ ont complété leur travail en matinée, mais les ingénieurs du ministère des Transports du Québec (MTQ) ne font que commencer le leur.

Dans un point de presse donné vers midi près du site de l'accident, la porte-parole du MTQ, Sarah Bensadoun, a refusé de s'avancer sur le moment où les automobilistes pourront recommencer à emprunter l'A-40 ouest entre les boulevards Saint-Michel et l'Acadie. Il sera « extrêmement difficile » d'y parvenir pour l'heure de pointe de l'après-midi, s'est-elle bornée à dire.

Des ingénieurs du MTQ n'ont pu accéder au tablier de l'autoroute que vers 9 h 30, ce qui leur a permis de faire du nettoyage et de procéder et des vérifications préliminaires, a-t-elle précisée. Ils attendent que la carcasse carbonisée du camion-citerne, qui se trouve à la hauteur de la rue Lajeunesse, soit déplacée pour pouvoir procéder à des analyses plus poussées de l'état de la chaussée. Le remorquage était en cours en début d'après-midi

Avant 9 h 30, les ingénieurs du MTQ avaient néanmoins pu s'assurer qu'il n'y avait aucun problème avec la capacité portante de l'autoroute, ce qui avait permis la réouverture de l'autoroute en direction est. Le boulevard Crémazie, voie de desserte de l'autoroute, a aussi rouvert dans les deux directions. Les automobilistes qui circulent sur l'A-40 ouest doivent jusqu'à nouvel ordre sortir à la hauteur du boulevard Saint-Michel.

En entrevue à ICI RDI, Bruno Massicotte, professeur titulaire au département de génie civil à Polytechnique Montréal, a avancé la possibilité que l'autoroute 40 ouest demeure fermée « deux à trois jours », le temps que Transports Québec puisse évaluer correctement l'intégrité du béton et de l'armature d'acier.

« Qu'il n'y ait aucun dommage, ce serait surprenant », estime-t-il, étant donné la durée et la violence du brasier. Le MTQ, dit-il, devra non seulement procéder à une inspection visuelle, mais aussi effectuer du carottage dans le béton afin d'évaluer sa résistance mécanique à la compression. Si la chaussée devait être refaite par endroits, du béton à prise rapide pourra être utilisé, selon M. Massicotte.

Un véhicule arrêté sur la voie centrale

Au cours du même point de presse, un porte-parole de la SQ, Jimmy Potvin, a indiqué que l'attention des policiers se porte sur un véhicule qui s'est immobilisé vers 16 h sur la voie centrale de l'A-40 ouest. Cet arrêt, que confirment des images captées par des caméras de surveillance du MTQ, aurait contraint d'autres véhicules situés derrière à freiner brusquement.

Le camion-citerne n'y est cependant pas parvenu et a embouti un poids lourd qui avait freiné devant lui. De l'essence s'est répandue sur la chaussée et s'est embrasée.

Le conducteur du poids lourd a tenté d'extirper le conducteur du camion-citerne de son véhicule, mais en vain. Six autres personnes ont été blessées; selon la SQ, elles ont subi des chocs nerveux ou des blessures mineures, et aucune d'entre elles n'est hospitalisée.

«On sait qu'il y a un véhicule qui s'est immobilisé sur la chaussée, qui serait à l'origine de cette réaction en chaîne au niveau de la collision. Ce qu'il nous reste à établir, bien entendu, c'est pourquoi il s'est immobilisé. Aucune hypothèse n'est écartée.» ―Jimmy Potvin, porte-parole de la SQ

Selon M. Potvin, les policiers ont fini de recueillir tous les éléments nécessaires à leur enquête vers 11 h. Il s'agit d'une enquête criminelle, comme cela est de mise lorsqu'un accident mortel se produit. La scène a été reconstituée, des photos ont été prises, et des témoins ont été rencontrés. Des expertises mécaniques et techniques seront maintenant effectuées sur les quatre véhicules impliqués.

En début de journée, un médecin pathologiste s'était aussi rendu sur place pour tenter d'identifier la victime. La SQ se borne à dire qu'il s'agit d'un homme de 59 ans et que sa famille confirme qu'il manque à l'appel.

Secteur à éviter

Entre-temps, les citoyens sont invités à éviter le secteur en automobile et à utiliser le transport en commun, dont le service a été bonifié. Des policiers du SPVM ont aussi été placés le long du boulevard Crémazie pour assurer la meilleure fluidité possible.

L'heure de pointe de la matinée s'est néanmoins avérée difficile pour les automobilistes qui empruntaient l'A-40 ouest jusqu'au boulevard Saint-Michel. La sortie en question ne compte qu'une seule voie, rendant impossible une canalisation efficace de tous ces véhicules et contraignant les automobilistes à s'armer de patience.

Le ministère des Transports propose des chemins de détour aux automobilistes et invite la population à suivre les indications sur les panneaux à messages variables.

Dans l'axe est-ouest : Henri-Bourassa, Côte-Vertu et Sauvé au nord / Jean-Talon et Jarry au sud

Dans l'axe nord-sud : Christophe-Colomb et Papineau à l'est / Acadie et Saint-Laurent à l'ouest

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Incendie mortel sur la métropolitaine à Montréal Voyez les images