NOUVELLES
10/08/2016 07:22 EDT | Actualisé 11/08/2016 02:27 EDT

Aaron Driver, un suspect lié à une «menace terroriste potentielle» au Canada, est mort (VIDÉO)

Un suspect recherché en lien avec une « menace terroriste potentielle » dans une ville canadienne, Aaron Driver, aurait été tué lors d'une confrontation avec les autorités dans le sud de l'Ontario, selon des informations obtenues par CBC.

Aaron Driver, sympathisant avoué du groupe armé État islamique (EI), avait été arrêté, puis libéré sous caution l'an dernier à Winnipeg. Le jeune homme de 24 ans devait se conformer à plusieurs conditions, dont celle de ne pas quitter la petite ville de Strathroy, en Ontario.

Une opération policière a d'ailleurs eu cours, à partir de mercredi après-midi, dans un quartier de cette localité de 20 000 habitants à l'ouest de London. Il n'est cependant pas possible pour le moment de confirmer si le déploiement de la GRC dans cette municipalité était lié à la « menace terroriste potentielle ».

La GRC n'a pas confirmé non plus si Aaron Driver était le suspect identifié après avoir reçu des informations crédibles au sujet d'une « menace terroriste potentielle » dans une ville du pays, ni qu'il avait été tué. Ce sont des proches d'Aaron Driver qui l'ont indiqué à CBC.

Aaron Driver, février 2016

Toujours selon sa famille, il aurait d'abord été blessé après avoir déclenché un engin explosif, puis les policiers l'auraient abattu avant qu'il n'en actionne un deuxième. Une autre personne aurait été blessée par l'explosion, ajoute CBC.

Dans un communiqué laconique publié en début de soirée mercredi, la police fédérale a seulement mentionné que « les mesures appropriées ont été prises afin de s'assurer qu'il n'y ait aucun danger pour la sécurité publique ». La GRC a ajouté que « puisque la situation est toujours en cours », elle n'était pas en mesure de fournir plus de détails. Une conférence de presse devrait avoir lieu jeudi.

La menace terroriste reste stable au Canada

Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, a indiqué pour sa part avoir discuté d'une « menace » avec le premier ministre Justin Trudeau pour le rassurer au sujet de la sécurité du public.

« Le gouvernement surveille avec vigilance toutes les menaces potentielles et des mesures solides sont en place pour y répondre », indique-t-il dans un communiqué, précisant également que le niveau national de menace terroriste pour le Canada demeure « moyen » depuis l'automne 2014.

« Les Canadiens peuvent être assurés que lorsque des renseignements crédibles sur une menace terroriste possible sont obtenus, la GRC, le SCRS et les autres organismes policiers et de sécurité prennent les mesures qui s'imposent pour garantir la sécurité de notre pays et de ses citoyens », ajoute le ministre Goodale.

Une note gouvernementale interne, dont CBC a obtenu copie, avait suscité nombre de rumeurs pendant la journée à Ottawa relativement à une possible « menace terroriste ». Celle-ci était accompagnée d'une photo d'un homme portant une cagoule, mais sans indication qu'il pourrait s'agir d'Aaron Driver.

Le jeune homme radicalisé figure sur la liste de surveillance du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) depuis octobre 2014 pour avoir prêté allégeance à l'EI sur les médias sociaux.

Voir aussi:

Galerie photo Le groupe armé «État islamique» en dix dates Voyez les images