NOUVELLES
10/08/2016 05:10 EDT

Le plongeon laissera peu à peu sa place dans la vie de Roseline Filion

Vaughn Ridley via Getty Images
RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 09: Meaghan Benfeito and Roseline Filion of Canada win Bronze in the Women's Synchronised 10m Final on Day 4 of the Rio 2016 Olympic Games at the Maria Lenk Aquatics Centre on August 9, 2016 in Rio de Janerio, Brazil. (Photo by Vaughn Ridley/Getty Images)

Même si elle compte poursuivre la compétition encore une autre année, le plongeon prendra petit à petit moins de place dans la vie de Roseline Filion, qui a bien hâte d'amorcer sa seconde carrière.

La Québécoise a remporté, mardi, sa seconde médaille de bronze olympique en plongeon synchro en compagnie de sa complice des 11 dernières années, Meaghan Benfeito.

Les deux femmes étaient très émotives après leur dernier plongeon, puisqu'il s'agissait de leur dernière prestation olympique en duo.

«En sortant de l'eau, nous sommes allées rapidement chercher nos survêtements et Meaghan m'a dit: "Tu sais que c'étaient nos derniers Olympiques, n'est-ce pas?"» a raconté la Lavalloise de 29 ans, au cours d'une conférence de presse organisée au Centre de presse internationale. Les deux se sont alors mises à pleurer à chaudes larmes.»

Filion poursuivra au moins jusqu'aux prochains Championnats du monde, bien qu'elle laisse la porte ouverte.

«Je dis une dernière année, maintenant, mais on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve. On verra. Cette dernière année-là, c'est pour aider ma transition, me permettre d'essayer de nouvelles choses à l'extérieur du plongeon. J'ai vraiment hâte de commencer mon après-carrière.»

Elle caresse d'ailleurs plusieurs projets.

«Je vais finir mon baccalauréat en communications et je commence l'école Promédia en septembre, a-t-elle indiqué. Puis à l'automne, j'ouvre une entreprise de jeux d'évasion avec mon frère et deux cousines. J'ai beaucoup de projets qui s'en viennent.»

Des projets qui laisseront de moins en moins de place au plongeon.

«Le plongeon est encore une priorité pour la prochaine année, mais c'est vraiment motivant et important pour moi d'avoir une belle transition en douceur. Je ne voulais pas que les Jeux de Rio soient ma dernière compétition.»

Cette transition aura évidemment des répercussions sur la carrière sportive de Benfeito, qui elle poursuivra l'aventure au moins jusqu'aux Jeux de Tokyo.

Si les deux femmes comptent poursuivre leur association pour la prochaine année - ce qu'une porte-parole de Plongeon Canada a confirmé -, Benfeito se demandait si on ne décidera pas plutôt de lui affecter une autre partenaire en vue de 2020.

«Je ne sais pas encore si je ferai de la synchro avec quelqu'un d'autre, car je me rembarque pour quatre ans. Ce sera la décision de Mitch Geller (le directeur technique de la fédération). J'aimerais faire une dernière année avec Roseline, ce serait vraiment incroyable, mais ce ne sera pas notre décision à nous. Nous espérons être des Mondiaux ensemble.»

Elle ne sait d'ailleurs pas si elle poursuivra en plongeon synchro jusqu'à Tokyo.

«On verra ce qui va arriver en duo, mais en simple, c'est sûr à 100 pour cent. Parfois, j'aimerais me concentrer sur l'individuel, mais nous verrons ce qui va arriver.»

VOIR AUSSI

Galerie photo Rio 2016: les médailles canadiennes Voyez les images