Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une clôture pour encadrer les amateurs de Pokémon Go à Toronto

Après avoir demandé poliment, en vain, aux adeptes de Pokémon Go d'aller jouer ailleurs, Toronto a décidé d'installer une clôture pour séparer un parc de l'embarcadère des traversiers, qui a été envahi par les amateurs de l'application.

La cohue est telle qu'elle bloque le passage des usagers des traversiers des îles.

Certains résidents se plaignent aussi des déchets que les joueurs laissent derrière eux.

À la suite d'une réunion mardi, la Ville a décidé d'ériger une clôture pour « séparer » l'embarcadère du parc voisin, où les amateurs de Pokémon Go pourront continuer à jouer, a expliqué au Toronto Star le porte-parole municipal Matthew Cutler.

Des affiches pour sensibiliser les joueurs doivent aussi être installées.

La Ville a également demandé aux programmeurs de l'application de déplacer leurs créatures virtuelles.

Voir aussi:

20 des plus étranges Pokémon

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.