BIEN-ÊTRE
09/08/2016 02:28 EDT | Actualisé 09/08/2016 02:28 EDT

Virginia Beach: du sport, du plein air et de la bière locale

Olivier Bourque

C’est vraiment le paradis des familles: une plage qui s’étend sur 60 kilomètres, un célèbre «boardwalk» sur lequel on peut faire du vélo et de grands hôtels situés tout près du front de mer. Mais Virginia Beach ouvre de plus en plus ses bras aux sportifs et amateurs de plein air, ceux qui aiment suer en journée et découvrir en soirée les produits locaux comme les bières des micro-brasseries.

Découvrez nos bons plans à Virginia Beach après la galerie d'images suivante:

Galerie photo Virginia Beach: du sport, du plein air et de la bière locale Voyez les images

Vous le verrez, la station balnéaire vous donnera l’envie de bouger. Dès le matin, les coureurs s’activent et mangent les kilomètres. Certains font même du yoga sur la plage. Mais si vous préférez le clapotis des vagues et la pagaie, plusieurs opportunités s’offrent aux visiteurs.

D’ailleurs, la compagnie Chesapean Outdoor propose des randonnées dans la superbe baie de Chesapeake. Durant presque deux heures, au fil de l’eau, vous risquez probablement de rencontrer des dauphins, très nombreux à frayer dans la baie.

Autre avenue, encore plus exotique, pagayez sur la petite rivière Hell Point Creek, situé dans la région de Sandbridge située à 20 kilomètres de Virginia Beach.

L’entreprise Surf and Adventure (577, Sandbridge Road) fournit un guide et l’équipement nécessaire. Avec de la chance, vous verrez un serpent au fil de l’eau (notamment le mocassin des eaux). Mais n’ayez aucune crainte, les reptiles vaquent à leurs occupations et le guide est là pour vous montrer le meilleur chemin à suivre. Une belle adrénaline…

Au bout de cette aventure, vous pouvez manger au Blue Pete’s (1400, N Muddy Creek), un restaurant style bayou avec nourriture authentique (poissons, viandes, plusieurs choix de cocktails). Si vous êtes en terrasse, vous pourrez voir les poissons-chats attendant désespérément qu’une miette tombe à l’eau. Dans le ciel, les avions militaires percent la quiétude ambiante… «Thats the sound of Freedom», aiment répéter les Virginiens.

Vélo ou arbre en arbre

Restons à Sandbridge: outre le surf très prisé sur la magnifique plage de sable blanc, vous pouvez aussi louer des vélos à gros pneus (Fat bikes) toujours chez Surf and Adventure pour pédalez sur le littoral. Peu d’humains dans les environs, seulement les petits crabes blancs qui y ont élu domicile.

Toujours, dans la région, à quelques miles de l’État de la Caroline du Nord, n’hésitez pas à faire une randonnée au False Cape State Park (informations : 757-426-3657) et au Back Bay National Wildlife Refuge. Ce dernier habité par des milliers de tortues aquatiques accueille une faune et une flore impressionnantes au cœur d’un sanctuaire où se mélangent eau douce et eau de mer créant une biodiversité exceptionnelle.

Pour une autre activité sportive, on peut se rendre à l’Adventure Park (717, General Booth Blvd) qui est jumelé au magnifique aquarium de Virginia Beach et son bassin de phoques installé à l’entrée de l’édifice. On peut commencer par une visite à l’intérieur de la bâtisse afin de voir toutes les espèces aquatiques de la région notamment le réservoir aux requins. Pendant que les enfants seront ravis de pouvoir toucher les raies, les parents auront l’opportunité de découvrir plusieurs espèces rares, dont de minuscules spécimens de grenouilles toxiques d’Amazonie.

Après coup, on se dirige au parc où un parcours arbre en arbre vous attend. Attention, vaut mieux commencer par les trajets plus faciles. Pour les plus téméraires (comme votre fidèle journaliste et notre guide québécoise Jacinthe, très en forme), vous pouvez faire les parcours plus difficiles avec tyrolienne en haut des marais et finale avec saut dans le vide! Tout est sécuritaire, soyez rassurés.

Le coucher de soleil… inoubliable!

Pour les amateurs de plein air, vous avez beaucoup de choix notamment le First Landing State Park (2500, Shore Drive) qui prend son nom des premiers colons anglais qui sont arrivés sur les terres d’Amérique en 1607. La randonnée est vivement conseillée (une flore qui ressemble parfois aux bayous avec la mousse espagnole) avec en prime visite des phares du Cape Henry, et pourquoi ne pas finir le tout par une trempette sur la paisible plage située aux abords des sentiers du parc.

Lorsque le soleil se couche, un must: rendez-vous dans la baie de Chesapeake (avec en arrière-plan le très long pont Lucius J. Kellam). Les gens viennent pique-niquer ou prendre un verre de vin pour profiter des derniers rayons rouge et ocre.

Buvez local!

Virginia Beach est aussi un paradis pour les amateurs de produits locaux. Les micro-brasseries poussent ici comme des champignons. Plusieurs sélections, mais nous en avons fait deux. La première, la Commonwealth Tasting Room (2444, Pleasure House Rd) vaut franchement la peine. Ambiance jeune et relax, on déguste les bières à l’extérieur tout en commandant de la nourriture des camions de rue.

Une autre belle adresse, située plus près de la plage, la Back Bay Brewing (614, Norfolk Avenue). En soirée, un groupe chante du Nirvana. Juste à côté, craquez pour les tacos de Gringo, une taqueria aux saveurs délicieuses.

Où manger?

On peut bien sûr apprécier la bouffe du front de mer, mais Virginia Beach est en voie de devenir une destination pour les «foodies».

Au Commune Real Food (501, Virginia Beach Blvd), on sert des déjeuners copieux qui font la belle place aux produits du terroir et biologique (10 à 20 $). Un délice pour le palais et les yeux. Tout près le samedi, il y a un marché public. On peut aussi se promener aux alentours investis par les artistes (la Vibe District).

Dans la région de la Baie, on peut se rendre au Dockside Seafood (3311, Shore Drive). Un véritable festin de poissons, ambiance décontractée.

Pour une expérience culinaire plus raffinée, on se dirige au One Fish, Two Fish (2109, W Great Neck) situé dans une superbe marina. Tartare de saumon, takaki de thon, poissons divers et prises du jour. Terrasse superbe au bord de l’eau. Entrées à 12-15 $, menu principal 25-30 $.

Pour le déjeuner, un incontournable : le Bay Local Eatery (2917, Shore Drive), un resto délicieusement vintage aux assiettes étonnantes. Mangez le fameux Grits (sorte de gruau de la cuisine sudiste). Pour ceux qui ont l’estomac bien accroché, on peut commander un bloody Caesar au crabe à coquille molle (Soft Shell Crab).

Un classique à Virginia Beach: le restaurant Doc Taylor’s (207, 23e rue), situé dans l’action! Déjeuners américains, copieux et divers. Essayez le biscuit and gravy.

Où rester?

Le front de mer est rempli d’hôtels avec des chaînes bien connues. Très pratique en famille pour aller à la plage et avoir accès à sa chambre d’hôtel tout près.

Si vous allez à Sandbridge, il est possible de louer des maisons sur pilotis et vue sur l’océan. Contactez Sandbridge Realty (581, Sandbridge Rd).

Cet article a été écrit grâce à l’invitation de l’office du tourisme de Virginia Beach.