Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Valois-Fortier défait Pietri et passe en huitièmes de finale chez les 81 kg

RIO DE JANEIRO — Après un combat âprement disputé, le Canadien Antoine Valois-Fortier est passé en huitièmes de finale du tournoi olympique de judo des Jeux de Rio de Janeiro chez les 81 kg.

Le judoka de Québec, qui vise légitimement l'or à ces Jeux, a inscrit un yuko en toute fin de combat pour vaincre le Français Loïc Pietri 1-0. Il affrontera l'Argentin Emmanuel Lucenti, vainqueur dans la controverse du Libanais Nacif Elias, qui a dû être escorté hors du tatami après son combat, puisqu'il refusait de quitter.

L'athlète de 26 ans a été très actif au début de son duel et a pris un léger avantage quand le Français a même reçu un shido (pénalité) pour une prise illégale de son judogi avec les doigts à la première minute.

Pietri a bien tenté de projeter son adversaire en quelques occasions, mais à chaque fois, Valois-Fortier a été en mesure d'esquiver ses attaques.

Valois-Fortier a continué d'appliquer de la pression tout au long du combat, réussissant finalement à percer la défensive de Pietri avec quelque 30 seconde à faire.

Le Français aurait pu être davantage sanctionné par l'officiel: à chaque fois qu'il s'est retrouvé au sol, il a pris de longues secondes à revenir sur le tapis. L'arbitre lui a bien demandé de se dépêcher plus d'une fois, sans toutefois sévir.

Il s'agissait d'un combat très dangereux d'entrée de jeu pour les deux judokas. Les deux hommes se sont affrontés en demi-finales des deux derniers Championnats du monde et ils avaient tous deux signé une victoire.

Valois-Fortier a été vice-champion du monde en 2014 et médaillé de bronze des derniers Mondiaux. Il avait remporté une médaille de bronze surprise aux Jeux de Londres. Il est d'ailleurs le seul médaillé de la division à être de retour à Rio.

Pietri, champion du monde 2013, a de son côté gagné le bronze en 2014 et l'argent l'an dernier aux Mondiaux.

Sérieusement blessé au genou droit en janvier dernier et tenu à l'écart pendant plusieurs mois, le Français de 25 ans a dégringolé au classement, si bien qu'il ne faisait pas partie des têtes de série pour cette compétition. C'est pourquoi il s'est retrouvé contre Valois-Fortier dès le premier tour.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.