Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une pancarte mal traduite fait réagir les Franco-Ontariens

Une pancarte située près d'Elliot Lake prévient les automobilistes que les « amandes [sic] de vitesse doublent dans les zones de construction lorsque les travailleurs présents [sic] ».

Une photo de cette pancarte, aperçue le long de la route 108, a été publiée sur la page Facebook du groupe Franco-Ontariens du nord de l'Ontario, ce qui a suscité de nombreux commentaires.

Des internautes se demandent si ces « amandes » sont « salées ». D'autres affirment que mieux vaut avoir une pancarte mal traduite qu'une pancarte en anglais uniquement.

En entrevue à l'émission Le matin du Nord, la ministre des Affaires francophones de l'Ontario, Marie-France Lalonde, a réagi à cette photo.

« Je trouve ça regrettable », a-t-elle dit. « C'est certain que ça peut arriver, des erreurs de frappe, et il faut faire attention, mais lorsqu'on parle d'erreurs d'orthographe, je pense qu'il faut être sensible à ça, et surtout pour nous, comme francophones, ça vient nous chercher. »

Marie-France Lalonde était de passage à Elliot Lake lundi matin, dans le cadre de la tournée de la première ministre Kathleen Wynne dans le nord de l'Ontario.

Voir aussi:

La Loi 101 au Québec

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.