Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Torstar met à pied plus de 50 employés, notamment à son édition pour tablette

TORONTO - Le propriétaire du Toronto Star met à pied plus de 50 travailleurs.

Dans une note transmise au personnel du quotidien, le président et éditeur par intérim David Holland a indiqué mardi que 22 employés incluant 19 travailleurs à temps plein de la salle de nouvelle du Toronto Star seraient remerciés.

En outre, 26 employés temporaires, qui travaillent pour la plupart à l'édition pour tablette électronique Star Touch lancée en septembre 2015, seront invités à quitter l'entreprise dans les prochains mois.

Selon un porte-parole du Toronto Star, Bob Hepburn, quatre autres postes sont éliminés au sein de la chaîne de journaux Metro.

Ces nouvelles mises à pied surviennent dans un contexte où les revenus publicitaires des médias imprimés continuent de gruger le résultat de Torstar.

Torstar a affiché, le mois dernier, une perte de 23,9 millions $ pour son deuxième trimestre.

Torstar détient un investissement dans La Presse canadienne dans le cadre d'une entente avec une filiale du quotidien Globe and Mail et de la société mère de La Presse.

"Nous étions conscients qu'à mesure que nous deviendrions plus efficaces sur la tablette, nous aurions besoin de moins d'employés", a soutenu Bob Hepburn, porte-parole du Toronto Star.

Ces mises à pied surviennent quelques mois après une ronde précédente de coupes de 12 employés temporaires _ la plupart travaillant pour la version sur tablette - dont les contrats ont pris prématurément fin.

La version pour la tablette n'a pas répondu aux attentes de la direction. M. Holland avait déjà dit que le nombre d'usagers avait été inférieur que ce que l'entreprise souhaitait.

Malgré cela, Torstar demeure totalement engagée dans l'aventure, a dit le président et éditeur dans la note, faisant valoir la grande fidélité de la clientèle.

Le président de l'unité locale du syndicat Unifor, Paul Morse, a parlé par courriel d'un "dur coup" pour tous les employés touchés.

"La journée a été très difficile pour plusieurs personnes exceptionnelles qui ont pratiqué quotidiennement du journalisme extraordinaire pour l'imprimé, la tablette et le site internet", a-t-il dit.

M. Moose soutient que trois employés de plus seront remerciés, mais Torstar maintient ce qu'elle a annoncé.

Voir aussi:

Les 7 géants des médias au Canada

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.