NOUVELLES
09/08/2016 06:22 EDT | Actualisé 09/08/2016 07:47 EDT

Rio 2016: L'égoportrait qui réunit les deux Corées

Malgré le spectre du dopage qui pèse de plus en plus lourd sur les Jeux olympiques, certains moments nous rappellent les fondements mêmes du rendez-vous olympique tels que définis par Pierre de Coubertin. Les gymnastes Lee Eun-ju et Hong Un-jong, respectivement de la Corée du Sud et du Nord, ont offert un rare moment de complicité entre les deux pays.

Les jeunes gymnastes ont pris un égoportrait ensemble après la compétition de samedi.

La scène touchante a été capturée de manière impromptue par un photographe au moment où les tensions entre les deux pays frères sont toujours aussi vives.

Ce sera la première expérience olympique pour Lee, alors que Hong est une vétérane. Cette dernière est la première gymnaste nord-coréenne à avoir gagné une médaille aux Jeux olympiques de Pékin en 2008.

La Corée a été divisée en deux États distincts après la Seconde Guerre mondiale. La guerre qui a éclaté entre la Corée du Nord et la Corée du Sud en 1950 s'est terminée par un armistice en 1953.

Le président sud-coréen Kim Dae-jung a tenté une politique de rapprochement avec Pyongyang en 1998. Les relations entre les deux Corées se sont toutefois aggravées au printemps 2013 à la suite des exercices militaires conjoints des Américains et des Sud-Coréens.

Les deux Corées ont défilé ensemble sous le même drapeau à Sydney en 2000 ainsi qu'à Athènes en 2004.

LIRE AUSSI:

>Cette photo résume l'esprit des Jeux olympiques

>Les plus belles photos de Rio 2016

>Ce nageur olympique a un drôle de rituel avant chaque course

>Ces cyclistes des JO ont dû demander leur chemin pour trouver le vélodrome

>Les règles délirantes des toilettes des JO ont encore frappé

>La Jamaïque a déjà gagné les Olympiques... du style!

Voir aussi:

Galerie photo Les plus belles photos de Rio 2016 Voyez les images