Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les deux Chinois enlevés le week-end dernier au Nigeria relâchés

Les deux Chinois enlevés par des hommes armés près d'Abuja le week-end dernier ont été relâchés par leurs ravisseurs et semblent être en bonne santé, a indiqué mardi la police nigériane.

Les deux hommes, âgés de 50 et de 45 ans, ont suivi des examens dans un hôpital d'Abuja après leur libération dès samedi "après 24 heures de captivité", a expliqué le porte-parole de la police de l'Etat de Nasarawa à l'AFP, Umar Nurman.

Les autorités ont affirmé qu'ils ont été repérés "à force d'intenses recherches".

Les deux employés d'une entreprise de construction avaient été enlevés dans sur une route proche de la capitale nigériane, dans le centre du pays.

La date de leur kidnapping reste floue. Dimanche, la police avait annoncé que le rapt s'était produit samedi après-midi.

Aucune information n'a été donnée sur le paiement éventuel d'une rançon.

Les autorités nigérianes communiquent très peu sur les problèmes de kidnappings en échange de rançons, relativement fréquents, notamment dans le Sud du pays.

spb/de

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.