Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Canadienne Kylie Masse gagne le bronze au 100 mètres dos à Rio

RIO DE JANEIRO — Avant le signal de départ de la finale du 100 mètres dos aux Jeux olympiques de Rio, lundi soir, l'entraîneur de la Canadienne Kylie Masse, Linda Kiefer, a donné une montre à sa nageuse en lui disant de mesurer deux dixièmes de seconde.

Click. Click.

«Je lui ai dit: 'Trouve ces deux dixièmes', a dit Kiefer. C'est ce que tu dois faire.»

Le but était de nager deux dixièmes de seconde plus rapidement qu'en matinée. Masse a fait mieux que ça.

La Canadienne a gagné la médaille de bronze au 100 mètres dos avec un temps inférieur de trois dixièmes de seconde à celui de sa qualification en demi-finale.

Masse a partagé la troisième marche du podium avec la Chinoise Yuanhui Fu puisque les deux nageuses ont signé des temps identiques de 58,76 secondes.

La Hongroise Katinka Hosszu a survolé la piscine en 58,45 secondes. L'Américaine Kathleen Baker a tout juste devancé Masse et Fu avec un chrono de 58,75 secondes.

«Je savais que c'était une course serrée, et je savais, après avoir nagé en préliminaires et en demi-finale, que nous étions toutes très près et qu'il y avait des adversaires forts, a expliqué Masse. Je savais que ça allait se décider au mur et que je devais mettre ma main au mur en premier.

«C'est très différent au dos, parce qu'on ne voit rien. C'est un peu plus compliqué qu'en style libre où, au moins, tu vois tes adversaires. Quand on nage sur le dos, c'est un peu comme être aveugle et tu dois espérer pour le mieux.»

Masse, de LaSalle, en Ontario, a récolté la troisième médaille canadienne à la piscine, après celle de bronze de l'équipe féminine du relais 4x100 mètres style libre, samedi, et celle d'argent de Penny Oleksiak au 100 mètres papillon, dimanche.

«Avec des performances comme celle au relais et celle de Penny hier soir, tout le monde a très bien fait, et pas seulement dans la piscine, mais aussi les autres athlètes canadiens. C'est très inspirant de voir tout le monde réussir aussi bien.»

D'autres Canadiennes ont également nagé en soirée. Rachel Nicol a terminé cinquième en finale du 100 mètres brasse. Katerine Savard et Brittany Maclean ont quant à elles échoué à se qualifier pour la finale du 200 mètres libre, terminant respectivement aux 17e et 10e rangs.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.