Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Oléoduc Énergie Est : les audiences de l'Office national de l'énergie commencent au N.-B.

L'Office national de l'Énergie lance une série de séances d'information publiques sur le projet d'oléoduc Énergie Est, de l'entreprise TransCanada, lundi à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

Le projet d'oléoduc de 4500 km est estimé à 15,7 milliards de dollars. Grâce à cette infrastructure,TransCanada prévoit acheminer chaque jour plus de 1 million de barils de pétrole lourd de l'ouest du pays à des raffineries de l'est et jusqu'au terminal maritime de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Le projet de TransCanada ne fait pas l'unanimité. Ses partisans vantent des avantages économiques tandis que ses opposants craignent des conséquences sur l'environnement.

Au Nouveau-Brunswick, la ville d'Edmundston, notamment, s'oppose au passage de l'oléoduc dans son bassin hydrographique. Dans la région de Saint-Jean, par contre, le projet suscite beaucoup d'espoir de retombées économiques.

Des audiences auront également lieu au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta. Plus de 330 personnes devraient intervenir au cours des audiences. L'Office national de l'énergie produira un rapport à la suite de cet exercice. Le document est attendu au plus tard le 16 mars 2018.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.