NOUVELLES
08/08/2016 03:25 EDT | Actualisé 08/08/2016 03:43 EDT

Le nageur australien Mack Horton harcelé après avoir qualifié son adversaire chinois de «tricheur dopé»

Marcos Brindicci / Reuters
2016 Rio Olympics - Swimming - Victory Ceremony - Men's 400m Freestyle Victory Ceremony - Olympic Aquatics Stadium - Rio de Janeiro, Brazil - 06/08/2016. Mack Horton (AUS) of Australia poses with his gold medal. REUTERS/Marcos Brindicci FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS.

Le nageur australien Mackenzie «Mack» Horton doit regretter son insulte envers son adversaire chinois. Avant sa victoire contre son rival Sun Yang en finale du 400 mètres nage libre samedi soir, l'Australien a qualifié le Chinois de «tricheur dopé», en référence à la suspension de ce dernier pour dopage en 2014.

D'après la presse australienne, Sun Yang a délibérément perturbé les séances d'entrainement de Mack Horton, en l'éclaboussant et en le déconcentrant, afin de le déstabiliser avant la compétition. Interrogé par des journalistes sur l'attitude du Chinois après sa série du 400m samedi matin, l'Australien, âgé de 20 ans, a répondu qu'il n'avait "pas le temps de se préoccuper des tricheurs dopés".

Samedi soir dans le bassin olympique de Rio, la rivalité entre les deux nageurs s'est soldée par une victoire de l'Australien face au Chinois de 24 ans, pourtant tenant du titre, qui a dû se contenter d'une médaille d'argent. Pendant la conférence de presse qui suivait la finale, Mack Horton a de nouveau qualifié son adversaire de "tricheur", en présence du principal intéressé.

Il n'en fallait pas plus pour lancer une armée de trolls chinois contre le nageur australien, à l'aide du hashtag #apologizetosunyang («excuse-toi auprès de Sun Yang»):

«Même si tu as gagné la course, t'es un total loser»

«Je suis un m***e»

«Le respect? mes parents ne me l'ont pas appris»

Sur le compte Instagram du nageur, les commentaires sont envahis d'émojis:

Un quasi-homonyme de Mack Horton, un anglais du nom de Mark Horton, s'est lui aussi retrouvé harcelé par les défenseurs de Sun Yang. Il est allé jusqu'à demander à l'Australien de s'excuser:

"Pour information, je ne suis pas le nageur australien qui a dit quelque chose à propos d'un nageur chinois"

"@_mackhorton Mec, excuse toi! Je me fais insulter pour un truc que tu as dit."

Dopage et conduite sans permis

Sun Yang n'est pas vraiment apprécié dans la communauté des nageurs professionnels, notamment à cause de son mauvais comportement dans et autour des bassins, en plus de sa suspension pour dopage.

Contrôlé positif au trimétazidine en juillet 2014, Sun Yang a écopé de 3 mois de suspension de la part des autorités chinoises. Une suspension annoncée à la presse en novembre de la même année et antidatée à mai, la date de son contrôle positif d'après l'agence Chine nouvelle, ce qui lui a permis de prendre part aux Jeux asiatiques en septembre sans éveiller les soupçons. Une compétition où il a remporté trois médailles d'or et a déclaré que l'hymne japonais était "moche", avant de s'excuser.

En 2013, il s'était déjà fait remarquer pour un séjour d'une semaine en prison pour conduite sans permis après qu'un bus soit rentré dans le Porsche Cayenne qu'il conduisait.

La rivalité entre Sun Yang et Mack Horton n'est pas terminée, puisque les deux nageurs vont se retrouver dans le bassin olympique pour le 1500m à partir de vendredi.

À VOIR AUSSI :

Galerie photo Les Canadiens lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio Voyez les images