Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Bangladesh expulse un diplomate nord-coréen accusé de contrebande

Un diplomate nord-coréen en poste au Bangladesh, qui a fait entrer illégalement des cigarettes et de l'électronique pour près d'un demi-million de dollars dans le pays, devait être expulsé, ont annoncé les autorités bangladaises.

Han Son Ik, 1er secrétaire de l'ambassade de Corée du Nord à Dacca, a reçu l'ordre de quitter le pays pour n'avoir pas déclaré aux douanes plus d'un million de cigarettes et du matériel électronique découverts dans un container.

Le ministre des Affaires étrangères bangladais, Shahidul Haque, a confirmé que l'ordre avait été transmis aux Nord-Coréens, sans préciser de calendrier. Selon les médias locaux, il devait partir d'ici lundi.

"Nous avons demandé à la Corée du Nord de le reprendre car il a violé les règles diplomatiques", a déclaré à l'AFP M. Haque, sans autre détail.

Selon un haut responsable des douanes, le diplomate nord-coréen s'est servi de son immunité diplomatique pour importer, au début du mois, des marchandises suspectées d'être destinées au marché noir.

"Le diplomate a déclaré que sa cargaison contenait de la nourriture et des boissons sans alcool. Mais quand nous avons ouvert le chargement, nous avons trouvé 1,6 million de cigarettes de marques de luxe et du matériel électronique", a déclaré à l'AFP Moinul Khan, du service des douanes.

"Sur le marché, ces produits ont une valeur de 35 millions de takas (430.000 dollars). Nous le soupçonnons d'avoir fait venir ces produits pour les vendre à des trafiquants locaux", a-t-il ajouté.

L'AFP n'est pas parvenue à joindre dans l'immédiat l'ambassade de Corée du Nord.

L'an dernier, un diplomate nord-coréen avait été intercepté à l'aéroport de Dacca avec près de 27 kg d'or non-déclaré. Et en 2012, les douanes avaient saisi du vin non-déclaré auprès d'un autre diplomate nord-coréen.

sa/tha/nos/ger

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.