Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

JO-2016 - Tennis: un tournoi sens dessus dessous

Novak Djokovic en simple, les soeurs Williams et la paire française Nicolas Mahut/Pierre-Hugues Herbert en double... Le tournoi olympique de Rio, déjà marqué par des forfaits d'envergure, a encore perdu quelques-uns de ses principaux protagonistes, rappelant que les JO pouvaient réserver des surprises en tennis.

Se dirige-t-on vers un scénario similaire à celui des Jeux d'Athènes en 2004 ? A l'époque, trois invités surprises étaient montés sur le podium du simple messieurs : l'Américain Mardy Fish (argent), et les compères chiliens Nicolas Massu (or0) et Fernando Gonzalez (bronze) qui avaient aussi remporté l'or en double.

Seul le simple féminin avait été épargné avec la victoire de Justine Hénin et la deuxième place d'Amélie Mauresmo. Malgré les bouleversements des premiers jours, le tournoi de Rio n'en est pas encore là.

Après les forfaits des Suisses Roger Federer (genou) et Stan Wawrinka (dos), le tableau masculin est désormais aussi privé de Djokovic qui a chuté d'entrée contre le "revenant" argentin Juan Martin Del Potro.

Mais les autres stars en simple ont tenu leur rang. Les champions olympiques Andy Murray et Serena Williams ont passé le cap du premier tour sans encombres. Murray a un tableau relativement dégagé jusqu'en demi-finales, où il pourrait croiser le Japonais Kei Nishikori ou le Français Gaël Monfils, en forme cet été.

Williams a elle le champ libre jusqu'en quarts où la Tchèque Petra Kvitova, double lauréate de Wimbledon (2011, 2014), pourrait pointer le bout de son nez.

Après plus de deux mois d'abstinence, pour cause de poignet gauche douloureux, Rafael Nadal s'est lui rassuré au premier tour. Mais il voyage un peu dans l'inconnu. Le Français Gilles Simon, tête de série N.15, et le Belge David Goffin (N.8) s'annoncent sur sa route au troisième tour et en quarts de finale.

Chez les dames, l'Espagnole Garbiñe Muguruza et l'Allemande Angelique Kerber sont elles déjà au troisième tour.

Les soeurs Williams, tête de série N.1 et trois médailles d'or au compteur (2000, 2008 et 2012), ainsi que Mahut et Herbert, la meilleure paire actuelle chez les messieurs, ne sont pas les seules pertes majeures à déplorer en double.

Les Françaises Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, lauréates du dernier Roland-Garros et tête de série N.2, ont également chuté. Sans oublier les frères Murray.

Nadal, associé à Marc Lopez, et Djokovic, qui fait équipe avec le vétéran Nenad Zimonjic, ont passé le premier tour et ont peut-être un coup à jouer.

En écartant avec panache Djokovic, l'Argentin est devenu l'attraction des Jeux de Rio. Ancien N.4 mondial redescendu au 145e rang après deux saisons quasi vierges de tournois et trois opérations aux poignets, Del Potro semble revenir peu à peu à son meilleur niveau.

A Wimbledon, il avait déjà réalisé une performance en éliminant Wawrinka au deuxième tour... avant de perdre dès le troisième contre le Français Lucas Pouille.

Au Brésil, il a confirmé lundi en battant le Portugais Joao Sousa en trois sets. Résistera-t-il à l'enchaînement des matchs, lui qui dispute aussi le double aux côtés de Maximo Gonzalez ?

ll/ig/es

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.