Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

GB: début d'une grève du rail de cinq jours au sud de Londres

Les lignes desservant le sud de Londres et reliant la capitale au sud du pays seront partiellement à l'arrêt jusqu'à vendredi, avec des suppressions de trains et d'importants retards pour des centaines de milliers d'usagers, suite à un appel à la grève du syndicat RMT.

Le mouvement, qui pourrait être le plus long depuis 1968, "affectera de manière significative" le trafic ferroviaire, indique le gestionnaire Southern Railway. 60% des liaisons devraient toutefois être assurées sur cette partie du réseau.

"C'est un mouvement de grève dur", a déclaré lundi matin le secrétaire général de RMT, Mick Cash.

Le syndicat, majoritaire, s'oppose à ce que les conducteurs de train commandent désormais la fermeture et l'ouverture automatique des portes des wagons, fonction jusqu'ici occupée par un second employé. Selon RMT, confier cette tâche au conducteur pourrait nuire à la sécurité des passagers.

De précédents débrayages, conjugués à des pénuries de personnels depuis des mois, ont entraîné la colère des usagers du réseau, dont certains ont appelé le gouvernement à changer de gestionnaire.

Certaines zones du Surrey et du Sussex, deux comtés situés au sud de Londres, ne seront pas desservies cette semaine.

rba/oaa/at

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.