NOUVELLES
08/08/2016 08:42 EDT | Actualisé 08/08/2016 08:42 EDT

Gaza: l'employé de Vision Mondiale est accusé d'avoir détourné 7,2 M $ US

NurPhoto via Getty Images
Palestinian demonstrators take part in a protest in solidarity with Mohammad El Halabi, World Vision's manager of operations in Gaza who was accused by Israel of funnelling millions of dollars in aid money to Hamas, organised by foundations and societies benefiting from World Vision in Gaza City August 7, 2016. (Photo by Momen Faiz/NurPhoto via Getty Images)

L'organisation caritative internationale Vision Mondiale a annoncé lundi qu'Israël a accusé le directeur de ses opérations à Gaza d'avoir détourné ce qui semble être une somme impossible au profit du groupe militant Hamas.

L'agence israélienne de sécurité nationale, le Shin Bet, affirme que Mohammed el-Halabi a transféré 7,2 millions $ US sur cinq ans au groupe islamiste. L'agence précise que cela représente environ 60 pour cent du budget total de Vision Mondiale à Gaza.

La porte-parole de Vision Mondiale en Allemagne. Silvia Holten, a dit que le budget de l'organisation à Gaza pour les dix dernières années totalisait 22,5 millions $ US. Elle a ajouté que Vision Mondiale a cessé ses activités à Gaza pendant que les enquêtes se poursuivent. L'Australie et l'Allemagne ont suspendu leurs dons à Vision Mondiale à Gaza.

Mme Holten a évoqué un "écart géant" entre les chiffres dévoilés par le gouvernement israélien et ce que Vision Mondiale sait.

Le Shin Bet prétend que M. El-Halabi créait des projets fictifs pour venir en aide aux fermiers, aux pêcheurs et aux démunis. Il listait ensuite des agents du Hamas comme étant des employés de ces projets et approuvait des reçus gonflés.

Le Shin Bet ajoute que M. El-Halabi transférait aussi au Hamas du matériel ― comme de l'acier, de l'équipement pour creuser et des tuyaux ― qui était destiné aux projets agricoles de Vision Mondiale. Des milliers de contenants de nourriture et de produits médicaux auraient été donnés au Hamas au lieu d'être remis aux résidants de Gaza.

Le coordonnateur de l'aide des Nations unies dans les territoires palestiniens, Robert Piper, a dit lundi que les allégations contre M. El-Halabi "soulèvent de graves inquiétudes" pour les organisations caritatives à Gaza. Il a ensuite appelé à un procès rapide et transparent.

Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères prétend que M. El-Halabi a tout avoué, ce que l'avocat du suspect réfute.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Et si Israël était dans votre Pays? Il ressemblerait à quoi? Voyez les images