Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Famille et collègues font leurs adieux à Sylvie Roy

Les funérailles de Sylvie Roy, décédée le 31 juillet dernier, ont lieu cet après-midi à la cathédrale L'Assomption de Trois-Rivières.

Plusieurs dignitaires y sont attendus dont le premier ministre Philippe Couillard ainsi que le chef de l'opposition officielle, Sylvain Gaudreault.

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, qui a travaillé avec la disparue avant qu'elle quitte sa formation en 2015, est venu faire ses adieux à son ancienne collègue, comme la grande majorité des membres du caucus de la CAQ. Il a dit qu'il venait lui transmettre ses meilleurs sentiments et lui dire merci. « Lui dire merci pour ce qu'elle a fait pour lutter contre la corruption et merci d'avoir bien représenté ses citoyens et ce qu'on appellle "le monde ordinaire". »

L'ami et ex-chef de l'Action démocratique du Québec (ADQ) Mario Dumont prendra la parole durant la cérémonie.

Mario Dumont a côtoyé Sylvie Roy dès les débuts de l'ADQ, parti au sein duquel elle a été élue pour la première fois à l'Assemblée nationale.

« J'ai été un fan de Sylvie dès le premier après-midi que j'ai travaillé avec elle. C'était lors de la campagne électorale de 2003 et j'étais de passage dans sa circonscription [de Lotbinière]. J'ai tout de suite été impressionné par sa façon de travailler, son charisme et sa façon de rencontrer les gens. En quittant la circonscription, où les sondages étaient à la baisse, j'avais dit à mon équipe qu'elle allait gagner ça. »

Sylvie Roy a siégé à titre de députée de l'ADQ de 2003 à 2014, avant d'être élue sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ) en 2014. Depuis août 2015, elle siégeait à l'Assemblée nationale comme indépendante.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.