Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Disparition de Finnigan Danne: le garçon de 11 ans est mort noyé

Finnigan Danne est mort noyé dans une conduite souterraine, conclut la Police de Hamilton.

Selon les policiers, les résultats de l'autopsie indiquent que le garçon de 11 ans se serait noyé peu de temps après sa disparition, samedi vers 10h15.

Son corps a été retrouvé dimanche après-midi submergé dans un ponceau, un tuyau de quatre mètres de diamètre qui permet le drainage de l'eau sous la route.

Les autorités affirment que son corps n'a pas été retrouvé plus tôt parce qu'il était sous l'eau.

Le garçon se serait noyé dans moins d'un mètre d'eau, selon la police.

L'enquête se poursuit, mais les autorités ne croient pas qu'il s'agit d'une mort suspecte, « simplement d'une terrible tragédie ».

Les gens sont sous le choc dans le quartier où habitait le garçon. Des voisins ont accroché des couronnes de fleurs près de l'endroit où son corps a été retrouvé.

Au-delà de la tristesse, les résidents et amis de Finnigan Danne se demandent comment le garçon handicapé de 12 ans, qui souffrait d'un trouble neuromusculaire et se déplaçait difficilement, a pu disparaître si longtemps sans être retrouvé.

La résidente Moira Leggatte a participé aux recherches.

Elle a vu les policiers fouiller le tuyau où Finnigan a été retrouvé: « Je suis renversée. Les policiers sont descendus jusque-là. Ils avaient des chiens [renifleurs]. »

En point de presse lundi après-midi, les policiers ont expliqué que les recherches ont commencé presque immédiatement après l'annonce de la disparition du garçon et qu'elles se sont poursuivies « toute la nuit jusqu'au déclenchement de l'alerte Amber ».

La police précise que Finnigan était petit pour son âge et qu'il avait tendance à se cacher. Il aurait donc pu passer inaperçu.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.