Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des glissements de terrain font 39 morts au Mexique

MÉXICO — Des coulées de boue provoquées en fin de semaine par les pluies diluviennes qui accompagnent les vestiges de l'ouragan Earl ont fait au moins 39 morts dans deux États du Mexique.

Au moins 28 personnes ont perdu la vie dans le nord montagneux de l'État de Puebla, a dit dimanche le coordonnateur de la Protection civile nationale, Luis Felipe Puente, lors d'une entrevue accordée à la télévision mexicaine. Il a évoqué 25 personnes tuées dans le comté de Huauchinango et trois dans celui de Tlaola.

Le maire du comté de Huauchinango a déploré une «tragédie» dont l'ampleur doit encore être mesurée, mais dont les dommages toucheront au moins 200 personnes.

Dans l'État voisin du Veracruz, onze personnes ont été tuées quand des coulées de boue ont balayé les villes de Coscomatepec, Tequila et Huayacocotla, selon le gouverneur Javier Duarte.

La pluie incessante a contraint les autorités à fermer une portion de l'autoroute fédérale qui relie la capitale, Mexico, à cette région qui aurait reçu en 24 heures l'équivalent d'un mois de pluie.

La côte Pacifique du Mexique se prépare aussi à l'arrivée mardi de la tempête tropicale Javier, qui devrait à ce moment s'être transformée en ouragan. La tempête devrait frapper la péninsule de Basse-Californie.

Javier générait lundi des vents soutenus d'environ 85 kilomètres/heure et se trouvait à 225 kilomètres au sud-est de Cabo San Lucas. La tempête se déplaçait vers le nord-ouest à environ 20 kilomètres/heure.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.