Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bloody Sunday: décès de l'évêque au "mouchoir blanc"

L'évêque Edward Daly, célèbre pour avoir agité un mouchoir blanc devant des soldats lors la tuerie de Bloody Sunday en 1972, est mort lundi à 82 ans, a annoncé l'église catholique irlandaise.

Décédé des suites d'un cancer, l'évêque nord-irlandais, fervent pacifiste, apparaît sur des photos et images de télévision de l'époque, agitant un mouchoir blanc devant les soldats pour aider à l'évacuation d'un blessé.

Le 30 janvier 1972 à Londonderry, deuxième ville nord-irlandaise (nord-ouest), l'armée britannique avait ouvert le feu sur une manifestation pour la défense des droits civiques des catholiques, faisant 14 morts.

"L'évêque Daly a servi, sans se préoccuper de sa personne, pendant les années traumatisantes des "Troubles+, et son ministère s'est trouvé façonné par cette expérience d'avoir été témoin de la violence et de ses effets", a déclaré son successeur Donal McKeown dans un communiqué.

Ordonné évêque de Londonderry en 1974, Edward Daly avait pris sa retraite en 1993 après être tombé gravement malade.

Selon la version officielle sur le "Bloody Sunday", fournie par l'armée, les soldats n'avaient fait que répondre au feu des manifestants et des militants de l'IRA (Armée républicaine irlandaise).

En revanche, la quasi-totalité des témoins civils présents affirment qu'aucun manifestant n'était armé. Aucune arme n'a été retrouvée sur les lieux.

Pendant trois décennies (1969-1998), la province britannique d'Irlande du Nord a été le théâtre de violences interconfessionnelles qui ont fait 3.500 morts. Les accords de paix de 1998 ont conduit au partage du pouvoir entre protestants et catholiques.

rba/oaa/lpt

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.