NOUVELLES
07/08/2016 03:29 EDT | Actualisé 08/08/2017 01:12 EDT

Ukraine: trois soldats tués dans de nouveaux affrontements

Trois soldats ukrainiens ont été tués et quatre autres blessés lors de nouveaux affrontements entre les rebelles prorusses et les forces gouvernementales dans l'Est de l'Ukraine, a annoncé l'armée dimanche.

"Au cours des dernières 24 heures, en raison d'intenses combats, trois soldats ukrainiens ont été tués et quatre autres blessés", a déclaré aux journalistes le porte-parole militaire ukrainien Andriy Lysenko.

Selon lui, les soldats ont trouvé la mort en raison d'une explosion et de bombardements dans la localité de Krymske, à une quarantaine de km au nord-ouest du fief rebelle de Lougansk.

"Des groupes armés illégaux ont ouvert le feu le long de la ligne de front", a-t-il ajouté, précisant qu'"aucun secteur n'était calme".

Samedi, Igor Plotnitski, le chef de la république séparatiste autoproclamée de Lougansk, avait été blessé dans une explosion qui visait sa voiture. Kiev avait estimé que l'attentat était probablement lié à des luttes internes entre les chefs rebelles.

L'Ukraine est en proie depuis deux ans à un conflit opposant son armée à des séparatistes prorusses qui sont, selon Kiev et les Occidentaux, soutenus militairement par la Russie. Moscou dément.

Ce conflit a fait près de 9.300 morts et plus de 1,5 million de déplacés depuis son déclenchement en avril 2014. Malgré l'instauration de plusieurs trêves, des affrontements meurtriers ont régulièrement lieu le long de la ligne de front.

Le 28 juillet, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui a déployé des observateurs sur le terrain, avait appelé toutes les parties à éviter la reprise "d'opérations militaires à grande échelle"

os-gtf/at/elp